Par DDK | 22 Juillet 2018 | 1017 lecture(s)

SAHARIDJ - Lutte contre les MTH

Chaulage des ouvrages hydrauliques

Pour lutter contre les maladies à transmission hydrique (MTH) et améliorer la qualité de l'eau potable, il est nécessaire, d'entretenir et nettoyer les parois des ouvrages hydrauliques comme les réservoirs et les châteaux d'eau. Ainsi, l'opération du chaulage permet la purification de l'eau et la destruction des parasites, insectes et bactéries présents à l'intérieur des équipements hydrauliques. Et c'est dans cette optique que l'APC de Saharidj a lancé à la mi-juillet, et ce jusqu'au 30 du même mois, une vaste opération de nettoyage et de chaulage de tous les réservoirs hydrauliques implantés sur le territoire de la commune. Ainsi, pas moins de sept (07) ouvrages sont concernés par cette campagne. Ces derniers sont implantés dans les localités suivantes: Saharidj, Achaïvou, Ath Oualbane, Ath Hammad, Illithen, M'zarir et Taddart Ouakour. D'une capacité de stockage allant de 250 à 500 M3, ces réservoirs seront vidés dans un premier temps, puis nettoyés, curés et débarrassés de la boue, du tartre, du calcaire et de la rouille qui tapissent en couches les parois et le fond. Une fois le nettoyage effectué, les réservoirs seront remplis à nouveau d'eau. L’on procède, par la suite, à l'opération du chaulage de l'eau pour la purifier, la désinfecter et la débarrasser des micro-organismes néfastes et de l'acidité, car la chaux agit comme un anti-infectieux et un antiacide. Pendant toute cette période, l'alimentation en eau potable sur les réseaux de distribution sera coupée dans toutes les localités citées, à tour de rôle, et ce, afin de permettre à cette opération de s'effectuer dans les conditions requises. Cette campagne de curage et de désinfection des réservoirs d'eau entre dans le cadre de la lutte contre les maladies à transmission hydrique connues sous l'acronyme M.T.H, lesquelles peuvent causer de redoutables affections comme le Choléra, la Typhoïde, les Hépatites (A et E) la gastro-entérite… Notons aussi que la municipalité de Saharidj compte un nombre considérable de fontaines et de sources d'eau douce d'où les habitants puisent aussi, dont les plus connues sont Laïnser Averkan, Ameziav, Laïnser N'ath Vaanou et bien d'autres.

Y. S.

0