Par DDK | 29 Juillet 2018 | 1102 lecture(s)

LAKHDARIA - Financement des projets PCD

Rallonge de 8 milliards pour la commune

La commune de Lakhdaria vient de bénéficier d’une cagnotte supplémentaire de huit milliards de centimes dans le cadre des PCD, pour le financement de cinq opérations de développement.

C’est du moins ce que nous avons appris auprès des services de l’APC. Selon les mêmes services, la décision de l’octroi de cette cagnotte a été prise et entérinée lors d’une réunion consacrée à l’examen des projets des PCD des communes de la daïra de Lakhdaria. Cette réunion, qui a été présidée par le chef de daïra, et à laquelle ont assisté les P/APC des six communes de la daïra (Zbarbar, Maâla, Bouderbala, Guerrouma, Boukram, Lakhdaria) et les responsables des différents services, a aussi traité des préparatifs de la prochaine rentrée scolaire. S’agissant des cinq projets, le premier porte sur la réhabilitation du chemin menant de l’école primaire Farhi à la RN5, en passant par le village Bellaâzam, sur une distance de 2,5 km. Il s’agit là d’une réévaluation du projet avec une rallonge d’un milliard de centimes. L’enveloppe initiale était de deux milliards et l’opération était répartie sur deux tranches. Désormais, cette dernière est composée d’une seule tranche de travaux avec une enveloppe de trois milliards. Le deuxième projet consiste en la réalisation d’un réseau d’assainissement au profit du quartier Bouzid, du village Hazzama, pour un montant de deux milliards. Le troisième porte sur l’alimentation en eau potable du village Draâ Lakhmis pour un coût d’un milliard de centimes. D’un montant de deux milliards, le quatrième projet concerne la réalisation d’un réseau d’assainissement au niveau du quartier Aomar Cherif. Enfin le cinquième et dernier projet porte sur la réhabilitation d’un tronçon de 300 mètres reliant le quartier Hamana à la mosquée Tarek ibn Ziad. Ce projet, qui a nécessité la mobilisation d’un milliard de centimes, vise à fluidifier la circulation et désengorger le quartier Hamana. Il est utile de préciser que le contexte économique du pays a fait que les dotations budgétaires 2018 dans le cadre des PCD ont été revues à la baisse. Cette cagnotte supplémentaire vient à point nommé, dans la mesure où elle servira à relancer le train du développement dans la commune de Lakhdaria.

Djamel M.

0