Par DDK | 29 Juillet 2018 | 706 lecture(s)

Sour El Ghozlane

Des familles réclament leur relogement

Les résidents de la cité des 19 logements sise dans le quartier de la gare de la ville de Sour El Ghozlane vivent depuis plus de deux décennies dans des conditions difficiles. En effet, au niveau de cette cité, 19 familles occupent des appartements trop exigus de type F1 et F2. Selon un élu à l’APW qui avait exposé récemment ce problème devant le wali, neuf (09) de ces familles vivent dans une seule pièce et le reste des autres familles se partagent deux pièces. A en croire le même élu, les familles qui résident dans cette cité sont des familles nombreuses qui ont beaucoup d’enfants. En 2001, le problème de l’exigüité ne se posait pas, mais au fil des années, la situation a changé pour beaucoup de familles qui ont vu leurs enfants grandir. Ces dernières demandent à être relogés dans des appartements plus spacieux. Les mêmes familles s’engagent à restituer leurs appartements dès leur relogement. Ces familles ont à plusieurs reprises soulevé ce problème mais aucune prise en charge ne leur a été accordée. Des promesses de les reloger leur ont été faites dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire (RHP) il y a de cela quelques années, mais celles-ci sont restées à ce jour sans suite. Le wali Mustapha Limani a promis de régler le problème le plutôt possible et a même instruit les services concernés devoir s’il y a des logements dans la ville de Sour El Ghozlane susceptibles d’accueillir ces 19 familles.

D. M.

0