Par DDK | 2 Aout 2018 | 1071 lecture(s)

M'CHEDALLAH Prévention contre les feux de forêts

Le désherbage sur la RN30 lancé

La subdivision des travaux publics (STP) de la daïra de M'Chedallah vient de lancer une opération de désherbage de l’un des plus importants axes routiers reliant Bouira à Tizi-Ouzou. Il s’agit de la RN30, sur 7 km, entre la ville de M'chedallah et le chef-lieu de commune de Saharidj. Ce tronçon, faut-il le souligner, est le plus exposé aux risques de départs d'incendie, étant étroitement bordé des deux côtés par un luxuriant tissu végétal des forêts d'Aichaivou. Des forêts composées en majorité de pins d’Alep, sous formes de pépinières de gruyère, de chêne vert et de plusieurs espèces de plantes forestières et buissons dénommés sous-bois. L'opération pour laquelle ont été mobilisées toutes les équipes d'entretien de cette institution consiste en le désherbage de la bande nue sur laquelle a poussé un tapis d'herbes durant le printemps. Il est aussi question du nettoyage des fossés de drainage des eaux pluviales et des ouvrages d'art. Il faut cependant souligner que les cantonniers ont renoué avec le dangereux procédé de destruction des herbes sèches par le feu. Une méthode d’autant plus dangereuse que les lieux où interviennent ces ouvriers sont exposés à de violents vents en permanence. Ce qui augmente le risque d’incendie, surtout avec la terrible canicule et le climat sec qui sévissent en cette période. Il faut dire que si un départ d’incendie venait à se déclencher, il sera incontrôlable dans les cinq minutes qui suivront. Outre ce danger, la fumée émanant de l’incinération des herbes sèches provoquent des désagréments aux automobilistes, qui sont des milliers à transiter par ce tronçon quotidiennement. Reste à espérer que cette indispensable opération de désherbage sera étendue à toutes les routes qui traversent des surfaces forestières, car certains axes aussi importants que la RN30, à l’image de la RN15, entre Chorfa et Aghbalou, n’ont pas bénéficié cette année, du moins jusqu’ici, d’une opération similaire. Tout comme sur la RN30, sur la RN15, les abords de ce tronçon ont vu poussé un immense tapis d’herbes. Des herbes complètement asséchés par le soleil et qui représentent un réel danger de départ de feu. En outre, et à hauteur d’Aghbalou, la route est bordé de forêts luxuriantes constituées de chênes, ce qui augmente le risque de propagation des flammes en cas d’incendie. C’est dire que cette route nécessite une prise en charge immédiate, dans le cadre des opérations de désherbage. Une opération que la STP a, pourtant, pour coutume de lancer chaque année sur ce tronçon.

Oulaid Soualah

0