Par DDK | 4 Aout 2018 | 1062 lecture(s)

APC DE CHORFA - Extension du gaz de ville et assainissement en vue

Les marchés attribués !

Deux projets substantiels de développement local ont été attribués dernièrement par l'APC de Chorfa pour répondre aux doléances des citoyens de cette commune en pleine expansion.

Il s’agit de l’extension des réseaux du gaz de ville et de l’assainissement au profit de plusieurs bourgades relevant de cette municipalité. «Chose promise, chose due». Les deux projets ont été, donc, attribués aux entreprises sélectionnées auparavant à cet effet, et les travaux vont devoir démarrer incessamment, apprend-on. Le volet gaz de ville va concerner les endroits et les quartiers qui ne sont pas alimentés en cette énergie fossile, laquelle a son pesant d'or dans l'amélioration du cadre de vie des citoyens de la localité. Il a été recensé, dans ce cadre, près de 200 foyers au niveau de la commune qui ne sont pas encore raccordés au réseau du gaz de ville. Ces foyers ou pâtés épars vont pouvoir bénéficier sous peu de cette commodité, qui tient à cœur à tous les résidents. Ces foyers sont situés respectivement au chef-lieu communal de Chorfa et aux villages de Tiksiridène et Choukrane, lesquels ne sont pas encore pourvus de cette énergie. Il existe aussi quelques tronçons où la conduite du gaz n'est pas encore passée. Ce projet est inscrit sur budget communal pour une enveloppe financière d'un peu plus de 3,3 millions de dinars pour un délai de réalisation d'un mois. Cette opération, qui sera entamée incessamment, a suscité bien évidemment la joie des habitants, dont les demeures ne sont pas encore équipées de gaz de ville, comme le dira un chef de famille: «j'ai construis ma maison dans le cadre de l'aide à l'habitat rural. J'ai pu alors la raccorder à toutes les commodités, sauf le gaz de ville. A présent que j'ai pris connaissance de ce projet d'extension du réseau au profit de notre localité (Choukrane), je suis tranquille et surtout satisfait».Le deuxième projet, quant à lui, a trait à l'extension du réseau de l'assainissement au bénéfice de plusieurs quartiers du chef-lieu et d'autres bourgades. Il s'agit de Toughza, Togi, Aheriadh, Tavâalt Khelidja, Arafou, Tansaout, Ahrik Oudjama, Tighilt Ath Alou, "Quatre-chemins", Hadjou, Avaâl et Faalki, où il est enregistré soit une absence totale de l'assainissement, soit une insuffisance flagrante de cette commodité qui est en rapport direct avec la salubrité et la santé publique. Le montant alloué à ce projet, également attribué à une entreprise, est de l'ordre de 10,2 millions de dinars pour un délai d'exécution de six mois. «Ce projet d'extension de l'assainissement revêt une importance capitale pour notre localité, d'autant plus que plusieurs hameaux et fermes habités souffrent de l'absence ou de l'insuffisance de cette commodité», affirme un habitant d'Aheriadh, quartier périphérique du chef-lieu de Chorfa.

Y Samir.

0