Par DDK | 7 Aout 2018 | 733 lecture(s)

M'CHEDALLAH Projets d'eau et d'assainissement

Les marchés attribués

Plusieurs projets sont en passe d'être lancés dans la commune de M'chedallah, lesquels entrent dans le cadre de l'amélioration du cadre de vie des citoyens. Les avis de consultation lancés récemment par l'APC ont été fructueux, et les marchés ont été attribués aux entreprises réalisatrices. Ainsi, au chapitre de l'assainissement, il est projeté cette opération de réalisation de l'assainissement à Zouzamen, un quartier périphérique de la ville de M'chedallah, pour un montant financier de l'ordre de 1.5 million de dinars pour un délai de réalisation de deux (02) mois. La ville de Raffour verra aussi une opération d'achèvement de l'assainissement pour une enveloppe financière à hauteur de 5.1 millions de dinars. La bourgade Aârkouv est concernée aussi par des travaux d'achèvement de l'assainissement pour un montant de 1.5 million de dinars. Concernant le chapitre de l’alimentation en eau potable, les autorités communales comptent remédier à plusieurs situations peu reluisantes, qui touchent beaucoup de localités relevant de la municipalité de M'chedallah. Ainsi, des marchés ont été attribués dans ce sens afin d'atténuer la souffrance de la population des différents villages aux prises avec une pénurie d'eau potable chronique. Pour commencer, il est prévu ce projet, dans la ville de Raffour, qui se rapporte à la réalisation d'une conduite de refoulement pour améliorer la distribution de l'eau potable sur le réseau d'AEP. Le budget dégagé à cet effet est de l'ordre de 4.7 millions de dinars, pour un délai d'exécution des travaux de trois (03) mois. Dans la même ville, il est projeté cet autre projet en lien avec la réalisation d'un nouveau réseau d'AEP pour remplacer l'ancien réseau en amiante. Ce problème ne finit pas de susciter l'inquiétude des habitants de cette ville, d'autant qu'il est connu que l'amiante est un matériau cancérigène, d'où la nécessité de l'éradiquer jusqu'au dernier mètre linéaire. Ledit projet coûtera au trésor de la commune la bagatelle de 4 millions de dinars. La bourgade de Voumedjbar, située à proximité d'Ath Yevrahim, sur les hauteurs de la ville de M'chedallah, verra l'achèvement des travaux de réalisation de la conduite d'AEP qui alimentera le village, et ce, pour un montant de près de 3 millions de dinars. Pour sa part, le village Assif Assemadh bénéficiera sous peu de ce marché attribué à l'entreprise réalisatrice, et qui a trait à la réalisation d'un nouveau réseau d'AEP pour 3.3 millions de dinars. Et enfin, la bourgade d'Avaâli verra , quant à elle, l'installation d'un réseau d'eau potable pour un montant alloué de l'ordre de 1.6 million de dinars.

Y. Samir

0