Par DDK | 8 Aout 2018 | 636 lecture(s)

Lakhdaria

Insalubrité au quartier 1er novembre

Le quartier du 1er novembre de la ville de Lakhdaria est plongé dans une insalubrité indescriptible. Dans ce quartier, des détritus de tout genre envahissent les coins et recoins de la cité. Pas un espace n’est épargné par cette insalubrité chronique. Pis encore, les bacs à ordures sont pleins à craquer et des amoncellements de déchets ménagers ont tendance à se former à quelques mètres seulement des immeubles d’habitations. Le quartier offre un décor hideux à la vue et le cadre de vie se dégrade chaque jour un peu plus. En ces jours de chaleurs, des odeurs pestilentielles se dégagent des niches à ordures rendant presque invivable le quartier. Sous la chaleur, les déchets se décomposent vite et attirent mouches, insectes et autres chiens errants. Un état de fait qui, en plus d’empoisonner la vie des habitants, peut nuire à la santé publique. Pourtant, le quartier en question a connu une vaste opération de nettoyage il y a de cela quelques mois. Une opération, lancée par les services de l’APC de Lakhdaria en collaboration avec les habitants, qui a permis d’enlever des tonnes déchets et surtout de redorer l’image du quartier et améliorer le cadre de vie. Pour rappel, l’opération en question a été l’une des plus importantes jamais lancées dans la commune, tant les moyens humains et matériels mobilisés à cet effet étaient importants. Malheureusement, quelques mois après cette opération, le quartier se retrouve de nouveau plongé dans l’insalubrité. Les services de l’APC de Lakhdaria qui ont effectué une tournée au niveau du quartier cette semaine, ont évoqué une situation d’insalubrité intolérable. Dans un appel lancé aux habitants de ce quartier, et dans l’optique de remédier à cette situation, les services de l’APC ont suggéré aux animateurs des comités de quartiers se s’impliquer davantage en sensibilisant la population sur la nécessité de préserver l’environnement et surtout initier des opérations de volontariat de nettoyage au niveau du quartier. L’APC de Lakhdaria se dit prête à apporter soutien et assistance matérielle aux habitants, pour ce faire. L’APC rappelle que si le cadre de vie du citoyen constitue l’une de ses préoccupations majeures, il n’en demeure pas moins que la propreté est l’affaire de tous.

Djamel M.

0