Par DDK | 11 Aout 2018 | 975 lecture(s)

Dépôt anarchique des ordures ménagères

Le rappel à l’ordre de la mairie

Malgré une dotation suffisante en poubelles et bacs à ordures à travers tous les centres urbains de la commune de M’Chedallah, les citoyens continuent à jeter leurs déchets ménagers n'importe où et n'importe comment et à n’importe quelle heure. Les bordures des rues, à l’image des RN 15, 26 et 30, les espaces vides et les rives des oueds sont devenus des réceptacles de déchets de tout genre. L’incivisme est aussi visible au niveau des grandes cités, notamment au niveau du chef-lieu de commune où certaines personnes jettent carrément des sachets remplis d'ordures par les fenêtres à partir des étages supérieurs des bâtiments. C'est le cas au niveau de la rue Makhlouf Amar où un décor désolant s’offre à la vue des passants. Devant cette intenable situation, les services d’hygiène de l'APC ont décidé de s'ingérer et prendre les choses en main. Dans un avis aux citoyens daté du 29/07/2018, qui a été affiché lundi dernier à travers plusieurs cités, l'APC de M’Chedallah met en garde les citoyens qui usent de ce procédé peu honorable en les invitant à déposer leurs ordures dans les équipements mis à leur disposition. Il est aussi souligné dans cet appel à la population que le dépôt des déchets ménagers doit se faire le soir avant le passage des équipes d'éboueurs. Il est indiqué dans le document qu'il est formellement interdit de déposer les déchets ménagers par terre. Espérons que cette instruction, bien que tardive, sera respectée par les citoyens pour réduire les amoncellements répugnants des ordures à travers les cités. Car en plus d'enlaidir le périmètre urbain, ces amoncellements de déchets sont de véritables foyers d'épidémies par ces temps caniculaires. Soulignons enfin que la cité Boukrif Aissa de la nouvelle ville est spécialement ciblée par cet avis, mais il n'en demeure pas moins que le reste des quartiers usent du même procédé et ne sont pas logés à meilleure enseigne en matière de propreté et d'hygiène.

O. S.

0