Par DDK | 15 Aout 2018 | 886 lecture(s)

Chorfa - Rénovation des réseaux d'AEP

Des consultations lancées

L'alimentation en eau potable (AEP) reste toujours l'une des préoccupations majeures et des pouvoirs publics et des citoyens, en ce sens que cette denrée vitale est utilisée quotidiennement par les ménages. Malheureusement, cette ressource demeure toujours problématique, et surtout déficiente dans plusieurs localités, en dépit de tous les efforts consentis par les différentes autorités en vue de venir à bout de ce lancinant problème. L'autre équation a trait, quant à elle, à l'extension urbaine que connaît la région du Sahel, et pour laquelle il faudra toujours consentir des efforts soutenus dans l'optique de satisfaire une population en nette croissance. Dans la commune de Chorfa, pour l'exemple, l'eau potable connaît des fortunes diverses. On est certes loin de ce "rêve" de l'eau qui coule H24, mais la situation tend à l’amélioration quand même, en dépit de tout. Beaucoup de projets qui touchent à l'eau potable ont été réalisés que ce soit le raccordement des villages au réseau d'AEP, ou l’implantation de nouveaux réseaux au profit de plusieurs bourgades. Dans ce contexte de renforcement en alimentation en eau potable ou de rénovation des réseaux, c'est selon, sur le territoire de cette commune rurale, plusieurs projets sont lancés et d'autres sont en voie de l'être. A l'instar de ces opérations inscrites par les autorités communales de Chorfa, en vue de renforcer la distribution de cette denrée vitale sur tous les foyers. Ces opérations, dont les avis de consultation sont déjà lancés, concernent la rénovation du réseau de l'AEP au profit du village de Tiksiridène, dont la plupart des conduites commencent à présenter des signes de délabrement et d'usure, d'où la nécessité de les renouveler. L'autre projet se rapporte aussi à la rénovation du réseau de distribution de l'eau potable au bénéfice du hameau Assarag, situé à quelques encablures du chef-lieu municipal, où, le hameau est tout autant aux prises avec la vétusté des conduites d'eau. Par ailleurs, le hameau Takaât Ouguemadh est concerné par cette même opération de réalisation d'un réseau d'AEP. Ces opérations menées à terme, elles permettront à coup sûr un meilleur approvisionnement en eau potable à des milliers de citoyens de la commune.
Y. S.

0