Par DDK | 16 Aout 2018 | 1110 lecture(s)

BECHLOUL - Véhicules équipés en kit GPL

Le manque de stations, un handicap !

De plus en plus d’automobilistes de la wilaya de Bouira équipent leurs véhicules en GPL.

C’est le cas notamment des automobilistes de la daïra de Bechloul. Ce regain d’intérêt pour ce carburant s’explique par la cherté de l’essence (normal, super et sans plomb). Cette cherté est surtout ressentie par les automobilistes qui effectuent beaucoup de trajets. Ces automobilistes qui se mettent au GPL sont, cependant, confrontés à un problème récurrent. La majorité des stations-service de la daïra de Bechloul, qui compte cinq communes, ne disposent pas de services de GPL malgré les nombreuses réclamations et pétitions des habitants aux services concernés. Sur les six stations services existantes dans cette daïra, seules deux (02) stations sont équipées de ce service. «Les exigences de développement de la daïra, ne vont pas de pair avec les investissements consentis en matière de prestations, comme c'est le cas du service GPL dans nos stations services. Beaucoup de véhicules équipés de ce système circulent à travers les cinq communes de la daïra. Malheureusement, seules deux stations de Naftal, disposent de pompes GPL», s’est désolé un chauffeur de Taxi de la commune d’El-Esnam. Cet état de fait engendre de nombreux désagréments à la population et plus particulièrement aux automobilistes : «Les automobilistes sont contraints de faire des dizaines de kilomètres pour s'approvisionner en GPL en se déplaçant parfois jusqu’au chef-lieu de wilaya. Pourtant l'Etat encourage sa consommation, étant plus économique et surtout non polluant. Nous devons parfois nous rendre jusqu'à la station d'essence de l’autoroute Est-Ouest, pour trouver du GPL, avec des files interminables de voitures. Parfois, nous effectuons le trajet, à la dite station, nous la trouvons en panne ou en manque du produit en question», ajoute notre interlocuteur. La généralisation du service GPL, sur toutes les stations services de cette région, et celles de a wilaya de Bouira demeure une nécessité, d’autant plus que de plus en plus d’automobilistes équipent leurs véhicules en système GPL.

Massinissa A

0