Par DDK | 19 Aout 2018 | 913 lecture(s)

Djebahia

Le projet d’assainissement à l’arrêt

Le projet de raccordement du village Ben Haroun, relevant de la commune de Djebahia, au réseau d'assainissement est bloqué depuis des mois. Les travaux ont été lancés à la fin de l’année 2017. Ce projet tant attendu par les villageois a été inscrit dans le cadre du programme communal de développement (PCD), avec une cagnotte dépassant les cinq millions de dinars. Le délai de réalisation ne devait pas dépasser les huit mois. Mais jusqu'à présent, ce projet n'est pas encore achevé et les travaux piétinent. Selon les villageois, ce projet est à l'arrêt depuis le mois de juin. Cette situation n'est pas du goût des citoyens de Ben Haroun qui craignent que le problème de l'assainissement de leur village demeure posé tant que les travaux de ce projet patinent. «L'entreprise engagée a réalisé 45% du projet, puis, elle a abandonné le chantier. Nous avons soulevé le problème au maire, mais il ne nous a donné aucune réponse convaincante sur les raisons du blocage des travaux», dénonce un citoyen de la localité, précisant qu'aucune opposition n'a été enregistrée. «L'APC a dégagé cinq millions de dinars pour ce projet. L'entreprise avait creusé un long fossé en plus de quelques fosses relais qui présentent maintenant un risque pour les piétons. Les conduites d'assainissement ne sont toujours pas installées», ajoute notre interlocuteur. Il faut rappeler que la quasi-totalité des foyers de ce village, rejettent les eaux usées dans des fosses septiques, ce qui aggrave la pollution dans le village et menace la santé des citoyens.

Massinissa A.

0