Par DDK | 27 Aout 2018 | 958 lecture(s)

El-Esnam

Taourirth Amar encore à l’ère des fosses septiques

Les habitants de la localité de Taourirth-Amar, au nord du centre d’El-Esnam, une commune située à 13 Kms au sud-est du chef-lieu de la wilaya de Bouira, recourent toujours aux fosses sceptiques pour évacuer leurs eaux usées. En effet, il est indéniable que l'extension urbaine tous azimuts apporte, dans son sillage, de nouveaux besoins en commodités comme l’assainissement, seulement, la mise en place de ces commodités ne suit pas l’extension du tissu urbain, du moins au rythme souhaité. Ne pas disposer d'un branchement aux réseaux d'évacuation des eaux usées est un vrai casse-tête pour les villageois. Du coup, le rêve de disposer d’un meilleur cadre de vie une fois installés dans leurs nouvelles habitations pour ceux qui ont bénéficié des aides de l’Etat dans le cadre de l’habitat rural, devient un cauchemar. Les projets de beaucoup de familles se heurtent à l’épineux et surtout préoccupant problème d’assainissement. Le recours aux fosses septiques représente un danger sur la santé et comprend des risques. Il est aussi source de désagréments au quotidien, surtout avec les mauvaises odeurs qui s’en dégagent. Des odeurs que doivent supporter les habitants de jour comme de nuit, particulièrement en ces temps de chaleur torride. Des odeurs qui ne manquent pas d’attirer des mouches, des moustiques et d’autres insectes nuisibles. «Les retombées néfastes de ces eaux usées sur la santé publique sont extrêmement dangereuses, mais les pouvoirs publics ne semblent pas se soucier de notre sort. Étant donné les circonstances dans lesquelles nous vivons, une opération de curage s’impose. Seul un curage des fosses nous permettra d’éviter la montée de ces eaux usés», estime Karim dont la demeure n’est toujours pas dotée dudit réseau. Pour rappel, l’APC d’El-Esnam a réalisé au début de l’année en cours, un réseau d’assainissement pour la bourgade de Slimi relevant de la localité d’Ath-Maakaci sise à l’ouest du centre-ville. Cette bourgade dispose désormais de son réseau d’évacuation des eaux usées. Mais beaucoup de localités et hameaux de la commune attendent toujours l’inscription de projets similaires.

Aziz C.

0