Par DDK | 29 Aout 2018 | 694 lecture(s)

Chorfa

Ces automobilistes qui squattent les trottoirs

C'est une pratique qui n'est apparemment pas prête de s'estomper au chef-lieu communal de Chorfa.

Il s’agit du stationnement des véhicules légers et lourds sur les trottoirs, et plus précisément au quartier Amzaourou, sis à 2 km du chef-lieu municipal. En effet, chaque jour, les trottoirs longeant la section de la RN15, qui passe par cette commune, sont squattés par des automobilistes qui y stationnent au mépris de tout et de tous. Comme les trottoirs sont relativement bas, ils facilitent l’accès aux véhicules de tout tonnage. Le spectacle est vraiment révoltant à Amzaourou, où les passants sont amenés à se déporter sur la chaussée au péril de leur vie. Cette pratique n'est malheureusement pas honnie ou combattue, puisqu'elle se perpétue dans la totale impunité. «Beaucoup d'automobilistes stationnent sur les trottoirs à Amzaourou sans se poser de questions. Ils squattent ces bandes réservées aux piétons. Cet état de fait devait interpeller les forces de l'ordre et les autorités communales. Qu’attend-on pour faire respecter la loi et rendre les trottoirs à leur usage naturel ? Nous sommes à la veille de la rentrée scolaire, où les trottoirs doivent être libérés aux centaines d'élèves des écoles primaires, du collège et du lycée. Un coup de balai s’impose avant qu’il ne se produise l’irréparable», dénonce un habitant d'Amzaourou. Par ailleurs, des regards béants sans couvercles depuis des mois pour ne pas dire des années, représentent aussi un véritable danger, surtout la nuit. Des passants peuvent y laisser même la vie, vue la profondeur de ces regards. Il est donc urgent de les doter de couvercles pour la sécurité des piétons. Dans ce quartier, des véhicules légers portant des pancartes «à vendre» sont garés sur le trottoir tôt le matin pour n’être récupérés que le soir. Ces véhicules sont exposés à la vente sur le trottoir des jours durant et leurs propriétaires ne se soucient guère des désagréments causés aux piétons. Les trottoirs longeant la RN15 sont ainsi devenus une «vitrine» ou un «show room» de vente de véhicules.

Y. S.

0