Par DDK | 30 Aout 2018 | 1214 lecture(s)

Education - Amélioration des conditions de scolarité

Des budgets conséquents alloués

Les pouvoirs publics ont, cette année, mis le paquet pour l’amélioration des conditions de scolarisation des élèves à travers la wilaya de Bouira.

Ainsi, concernant le chauffage, l’on apprend auprès des services de l’administration locale (DAL) de la wilaya de Bouira, qu’une enveloppe financière de 87 millions de dinars a été allouée pour l’acquisition de nouveaux équipements au profit des établissements scolaires, ainsi que l’entretien et le renouvellement des anciens appareils. Selon les mêmes services, ce budget a servi à l’achat de 658 nouveaux poêles, le renouvellement de 779 autres et l’entretien de 81 chaufferies. Les nouvelles acquisitions sont 176 poêles à mazout et 606 autres fonctionnant au gaz de ville. Par ailleurs et toujours dans le cadre des préparatifs pour la rentrée scolaire, des instructions ont été données pour le remplacement, au fur et à mesure, des poêles à mazout par des chauffages fonctionnant au gaz naturel. Cette opération est menée d’une manière progressive et suivant les travaux de pénétration du gaz naturel aux quatre coins de la wilaya. A ce sujet, et en réaction à certains retards enregistrés dans le raccordement de certains établissements scolaires au gaz naturel à travers plusieurs communes de Bouira, les services de la wilaya avaient instruit les services de la SDC de procéder à l’installation de compteurs à gaz et le raccordement de ces écoles au réseau. Toujours dans le cadre de l’amélioration des conditions de scolarisation des enfants, l’APW de Bouira a débloqué une importante enveloppe budgétaire estimée à 500 millions de dinars pour la réalisation de quatre (4) cantines scolaires d’une capacité de 100 places chacune. Par ailleurs, les services de la DAL annoncent l’allocation de budgets conséquents pour le secteur de l’Éducation. Ainsi, un budget de 375 millions de dinars a été alloué au gardiennage et entretien des établissements scolaires. Le volet transport s’est vu aussi allouer une enveloppe de 142 millions de dinars. Celui de la restauration a, quant à lui, bénéficie d’une dotation de 602 millions de dinars.

Djamel. M.

0