Par DDK | 1 Septembre 2018 | 721 lecture(s)

El Esnam éclairage public

Réseau défaillant à D’hous

Les habitants et les propriétaires terriens de la localité de D’hous, une localité d’El-Esnam, à 13 kms à l’est du chef-lieu de la wilaya de Bouira, attendent toujours la réhabilitation du réseau d’éclairage public existant et la réalisation de nouvelles extensions. Ainsi, et selon ces derniers, des promesses leur ont été données l’année dernière quant à l’inscription d’un projet dans ce sens par les services de la commune d’El Esnam, mais, une année après, il n’en est rien. «Nous avons reçu des assurances de la part des élus de l’APC quant à la prise en charge du problème de l’éclairage dans notre localité avec l’inscription d’un projet, mais, rien sur le terrain, au jour d’aujourd’hui. Nous trouvons cela regrettable», confient des habitants de D’hous. Nos interlocuteurs font savoir que la réhabilitation de ce réseau revêt une importance particulière, d’autant que la localité se situe à la lisière d’une forêt dense, avec des animaux sauvages qui y rodent la nuit jusque dans les ruelles en quête de nourriture. Les habitants de D’hous citent le cas de la principale voie d’accès à la localité qui est mal éclairée. Selon eux, le réseau est détérioré et demande à être entièrement refait, car cette route est très fréquentée par les villageois. Devant cette situation, les habitants et propriétaires terriens exerçant dans l’agriculture, interpellent à nouveau les responsables locaux sur ce problème, et espèrent une intervention rapide et une prise en charge de cette préoccupation. A D’hous, beaucoup d’agriculteurs sortent très tôt le matin pour se rendre dans leurs fermes et ne rentrent que très tard le soir. Cela les expose à des risques, surtout des chiens errants. Les responsables de l’APC en charge de l’éclairage public indiquent que le dit réseau demande à être revu de fond en comble. Selon eux, les travaux engagés il y a de cela quelque temps, n’ont pas été bien menés. Ce qui explique les pannes enregistrées en plusieurs endroits de D’hous. A l’heure actuelle, la réfection du réseau et son extension dépendent des dotations budgétaires de l’État. Des dotations souvent insuffisantes pour prendre en charge tous les problèmes qui surviennent sur le réseau à travers toutes les localités de la commune. Les villageois de D’hous tiennent aussi à évoquer l’état de la route menant à leur localité, qu’ils disent, dans état dégradé qui complique leurs déplacements quotidiens. Ils souhaitent donc l’inscription d’une opération de réhabilitation de cette voie d’accès.

A. C.

0