Par DDK | 4 Septembre 2018 | 1017 lecture(s)

Chorfa

Le projet du marché de proximité relancé

Dans la commune de Chorfa, il y a des années qu’un projet de construction d'un marché de proximité a été inscrit.

Et ce n'est que cette année que le chantier a été lancé. En effet, cet équipement public, en cours de réalisation au chef-lieu communal, a été réclamé à cor et à cri par la population locale de par son importance pour les transactions commerciales dans les conditions requises. Ce marché est en train d’être érigé en place et lieu de l'ancien marché couvert, démoli à cet effet. Ce nouvel espace commercial en plein travaux est donc situé juste derrière le CFPA de Chorfa. Le projet a mobilisé une enveloppe financière de 10 millions de dinars, indique-t-on à l'APC. Il a étrenné sa première phase, ou particulièrement sa première tranche. Le chantier sera livré à la faveur de la finalisation de la deuxième tranche. À cet effet, les autorités communales de Chorfa ont lancé dernièrement un avis de consultation en direction des soumissionnaires afin de postuler à la construction et l'achèvement de ce marché couvert. Il est fort à parier que si tous les marchés sont attribués, le projet sera réceptionné bien avant la fin de l'année en cours, ce qui permettra aux habitants de cette localité de faire leurs emplettes au niveau de cet espace commercial, où des boucheries, des commerces de l'alimentation générale, de électroménager, de l’habillement, des fruits et légumes et bien d'autres créneaux seront disponibles, informe-t-on. Concernant, par ailleurs, les marchands qui squattent les accotements de la RN15, qui passe par cette localité, il est fort à parier qu'ils ne seront pas délogés de sitôt. «Nous sommes en train de chercher un terrain pour délocaliser ces points de vente informelle. L'espace, une fois déniché, sera aménagé et doté de toutes les commodités nécessaires pour la tenue d'un marché des fruits et légumes, où il y aura des étals couverts, de l'éclairage, des toilettes publiques et de l'eau courante», indique-t-on, toujours du côté de l'APC de Chorfa.

Y. S.

0