Par DDK | 9 Septembre 2018 | 636 lecture(s)

M'Chedallah

Les oléiculteurs optimistes

Depuis la deuxième semaine du mois d’août, plusieurs importants orages ont balayé la région. Des pluies providentielles arrivées à point nommé pour raviver vergers oléicoles, après la longue période de canicule qui a fait jaunir la couleur verte des oliviers et assécher les grains d'olive. Selon les fellahs de la région, une semaine de sécheresse de plus aurait mis fin aux espoirs d’un bon rendement oléicole. Grâce à la générosité du ciel, la future récolte, qui arriverait à maturité à partir du début novembre, soit dans un peu plus de deux mois, est hors danger. Les paysans expérimentés prédisent que même le rendement sera au-dessus de la moyenne grâce à ces orages précoces. Rappelons que plus de la moitié des oliveraies de la daïra de M'Chedallah ne sont pas irriguées. La récolte et le rendement dépendent, donc, essentiellement du taux de pluviométrie, notamment pour les étendues d’oliviers des communes d'Aghbalou, Saharidj, Ath Mansour et Ahnif. Seules les communes de Chorfa et de M'Chedallah bénéficient d'un système d'irrigation depuis les forages. Et dans peu de temps, elles bénéficieront du captage et de la canalisation des eaux du barrage Tilesdit, dont les travaux sont en voie d'achèvement.

O. S.

0