Par DDK | 11 Octobre 2018 | 609 lecture(s)

M'Chedallah

Le problème du drainage des eaux pluviales persiste

Les dernières pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région ont mis à mal le système d'évacuation des eaux pluviales dans la ville de M'chedallah entre autres. En effet, les torrents pluviaux qui ont charrié la boue dans leur écoulement ont fini par envahir et submerger les rues de cette agglomération qui manque cruellement en équipements et en ouvrages de drainage des eaux pluviales. La chaussée est transformée en "petits ruisseaux" où coulaient à flots les eaux de la pluie. Les différentes cités implantées dans cette ville n'étaient pas épargnées par la "déferlante". A l'exemple de la cité des 60 logements située en face du CEM "Moussi Ahcène" où des habitants ont témoigné que l'eau de la dernière pluie avait pratiquement envahi leur quartier en débordant et en inondant les commerces. Les caniveaux qui longent cette cité ont été carrément submergés ne pouvant hélas évacuer toute l'eau et la boue qui ont submergé les lieux en un temps court. «Les eaux de la pluie ont complètement inondé mon commerce. J'ai assisté impuissant à l'inondation de mon local par les eaux en furie et la boue. Les caniveaux longeant la cité des 60 logements au bas de laquelle est situé mon commerce n'étaient malheureusement pas curés et nettoyés, ce qui a provoqué toute cette inondation», a témoigné un commerçant qui a pignon sur rue dans cette cité. Ainsi, à la tombée des pluies les différents quartiers de la ville de M'chedallah "résistent" mal à l'envahissement des torrents pluviaux, car le drainage des eaux fait presque défaut dans plusieurs endroits. D'aucuns, préconisent en premier lieu le curage des caniveaux et autres avaloirs pour atténuer un tant soit peu la submersion des eaux pluviales, tout en souhaitant que les autorités locales prennent en charge ce volet crucial pour éviter que la ville ne "sombre" sous les eaux à chaque pluie!

Y. S.

0