Par Chabha Djerbal | 28 Novembre 2012 | 1031 lecture(s)

Irdjen Les villageois d’Aït Hague s’opposent au terrain choisi pour sa réalisation

Le projet du transformateur électrique bloqué

Les habitants du village d’Aït Hague, relevant  de la commune d’Irdjen, à une vingtaine de kilomètres a l’Est de Tizi-Ouzou, bloquent le projet d’implantation d’un transformateur électrique au niveau du village. En effet, le village a bénéficié d’un transformateur électrique de grande puissance qui répondrait aux besoins en électricité de 5 mille habitants. Malheureusement, ce projet est en suspens, car les villageois s’opposent au choix fait par SONELGAZ, quant à l’assiette foncière devant l’accueillir. «Nous sommes bien conscients que ce transformateur va répondre aux besoins de  consommation de l’électrique pour tout le village résoudra le problème des coupures d’électricité en toute saison, mais l’endroit où on a décidé d’implanter ce transformateur est un lieu de rassemblement et de rencontres pour les jeunes et les vieux du village. C’est notre lieu de détente où nous profitons d’une belle vue sur le barrage de “Taksebt”. C’est la raison pour laquelle tous les habitants s’opposent à la concrétisation de ce projet dans ce site», nous a déclaré un habitant, ajoutant que tout ce que les villageois demandent serait la transposition du projet à un autre endroit plus approprié.        

Chabha Djerbal

0