Par DDK | 28 Mars 2016 | 3654 lecture(s)

Draâ El-Mizan après sa réhabilitation il y a quelques jours

Embellissement de la source Thala Frasse de Boufhaima

Après la réhabilitation et l’aménagement de la source dite Thala Frasse, située en bordure de la RN68, à la sortie Est du village de Boufhaima, celle-ci vient d’être embellie par les jeunes artistes-peintres du village. En effet, durant la journée du samedi, un volontariat a été organisé pour donner des couleurs à ce lieu qui ne désemplit pas ni de jour ni de nuit. «Nous avons pris l’initiative de donner plus de vie à notre source qui date depuis la nuit des temps et dont les vertus de son eau sont reconnues par tout le monde, alors que même où non seulement nos familles viennent s’approvisionner quotidiennement mais également les nombreux automobilistes étrangers à notre wilaya n’hésitent pas, à chaque occasion, de s’arrêter pour s’y désaltérer et repartir avec des jerricans pleins», nous confient les jeunes qui, chacun entreprend de peindre une partie de la grande fresque. Aussi, les jeunes rencontrés ont tous en cœur de rendre leur village comme l’un des plus propres de la Kabylie, tout en espérant participer au concours «Rabah Aissat» cette année. Par ailleurs, quelques jours auparavant, les villageois ont empêché l’installation d’un étal pour l’abattage de volailles, juste à proximité de cette source. «Notre village, Boufhaima, est appelé avec la réalisation de la pénétrante vers l’autoroute Est-Ouest à connaître un essor extraordinaire, puisqu’il y aura un grand échangeur. Donc, nous devons d’ores et déjà nous préparer pour un autre modèle de vie en donnant la meilleure image possible de notre village avec tout ce qu’il recèle d’us et coutumes», concluent nos interlocuteurs.

Essaid Mouas

0