Par DDK | 16 Février 2017 | 1073 lecture(s)

Aïn Zaouia

17 millions de dinars pour les PCD

C'est avant-hier que finalement les montants destinés aux PCD 2017 ont été répartis par la commission d'arbitrage de wilaya pour la daïra de Draâ El-Mizan. Ainsi, la municipalité d’Aïn Zaouïa a bénéficié de 17 millions de dinars au lieu de 15 millions, initialement prévus. "La commission se base pour répartir les montants sur trois critères. Tout d'abord, elle tient en compte la commune qui consomme bien ses crédits. Puis, elle brosse un regard sur la superficie, la population et les zones éparses", explique M. Merzouk Haddadi en sa qualité de maire. Et de se réjouir: "Eu égard à ces trois critères à notre faveur, nous avons eu un bonus de 200 millions de centimes de plus que les autres communes. Par exemple, Ait Yahia Moussa a eu 6 millions et Draâ El-Mizan, 15 millions de dinars". Ainsi, suite à cela, les membres de l'exécutif ont pu mettre tout cet argent dans le secteur des travaux publics. D'ailleurs, ils ont retenu pas moins de huit opérations (aménagements, revêtements et dallages). On citera la route vicinale dans la zone éparse d'Ighil Idaouarène à Laâziv N’Cheikh sur les hauteurs du chef-lieu communal, le revêtement en béton bitumineux des accès à Ath Maâmar, un autre revêtement à Ath Sidi Oumhamed, l’aménagement sur 1000 mètres linéaires d’une piste agricole à Izemouchène. Il nous reste à Tizi Ameur la route des Hadj Ali, et aussi à Kantidja, la route des familles Azout, Slifi et Mehani et enfin un dallage au village El Mechmel à la périphérie. C’est dire qu’avec ces opérations, les élus de l’exécutif comptent clôturer leur programme en la matière depuis leur installation à la tête de cette APC depuis plus de quatre ans. «Nous avons eu à affronter un secteur qui était très en retard. Cela dit, les importantes routes de la commune ont été goudronnées en tapis. Je vous citerai la route Boumahni-Chef-lieu en passant par El Mechmel, la route allant du CW04 du territoire de Bounouh, toujours jusqu’au chef-lieu ainsi que bien sûr le bitumage de toute la ville notamment le projet qui devait servir les quartiers hauts au chef-lieu. Enfin, c’est un secteur en plein essor en attendant que les opérations inscrites soient concrétisées», conclut cet édile communal.

Amar Ouramdane

0