Par DDK | 18 Mai 2017 | 730 lecture(s)

Azeffoun

Manque de liquidités au bureau de poste

Les usagers du bureau de poste d’Azeffoun ont fait part de leur mécontentement suite au manque de liquidés auquel ils sont confrontés depuis maintenant une semaine.

À noter que cette agence postale était l’ancien siège de la CNAS qui a été aménagé pour servir, momentanément, de bureau postal, au profit des citoyens de la localité, et ce après le lancement de travaux d’aménagement au niveau de l’ancienne poste. «Rien ne peut justifier le manque de liquidités», tempête un usager.

Et d’enchaîner : «On est contraints de nous rendre à Fréha ou à Aghribs, des localités distantes de plus de 20 km, pour retirer nos salaires. Nous demandons aux responsables concernés d’intervenir en vue de solutionner ce problème, en attendant la réouverture de l’ancien siège, qui, espérons-le interviendra dans les plus brefs délais».

À signaler que parmi les retraités, dont les pensions sont virées chaque 20e du mois, figurent des malades chroniques obligés, eux aussi, de faire de pénibles déplacements jusqu’à Azazga ou Fréha pour retirer leurs rentes. «Il m’arrive de passer toute une journée pour une simple opération de retrait à cause de l’éloignement de la poste d’Azazga», témoigne un septuagénaire de la région.

A Iber.

0