Par DDK | 18 Mai 2017 | 1136 lecture(s)

Tizi-Ouzou - Bilan de la sûreté pour le mois d’avril

372 permis de conduire retirés

Les services de la sûreté de la wilaya de Tizi-Ouzou ont rendu public le bilan de leurs activités du mois d’avril dernier.

Pour la police judicaire, au chapitre des affaires relatives aux crimes et délits contre les personnes (Coups et blessures volontaires, menaces et injures…), les services de la Police Judiciaire ont eu à traiter 65 affaires, mettant en cause 85 personnes. 20 d’entre-elles ont été présentées au parquet, 4 placées en détention préventive, 12 citées à comparaître, 4 laissées en liberté provisoire et 48 dossiers judiciaires ont été transmis au parquet.

Concernant les affaires relatives aux crimes et délits contre les biens (atteintes aux biens, vols simples et dégradation), les mêmes services ont traité 28 affaires. 33 personnes ont été mises en cause, 20 ont été présentées au Parquet, parmi lesquelles 6 ont été mises en détention préventive, 5 citées à comparaître, 9 laissées en liberté provisoire et 13 dossiers judiciaires ont été transmis au Parquet.

Au volet relatif aux infractions à la législation des stupéfiants et substances psychotropes, 16 affaires ont été traitées. 25 personnes ont été arrêtées, 19 présentées au Parquet, 5 mises en détention préventive et 7 citées à comparaitre. 6 autres ont été laissées en liberté provisoire et 1 personne a été placée sous contrôle judiciaire.

5 dossiers judiciaires ont été transmis au Parquet. S’agissant des affaires relatives aux crimes et délits contre la chose publique (ivresse publique et manifeste, conduite en état d’ivresse, outrage à corps constitué), les mêmes services ont traité 39 affaires impliquant 100 personnes. 45 ont été présentées au parquet, 5 mises en détention préventive, 31 citées à comparaitre, 3 laissées en liberté provisoire, 6 placées sous contrôle judiciaire et 30 dossiers judiciaires ont été transmis au Parquet.

Dans le registre des atteintes aux bonnes mœurs, 6 affaires ont été enregistrées, mettant en cause 12 personnes, 10 ont été présentées au Parquet, 7 ont été mises en détention préventive, 2 citées à comparaitre et 1 a été laissée en liberté provisoire. Un dossier judiciaire a été transmis au Parquet.

Au volet relatif aux infractions économiques et financières, la police judicaire a traité 21 affaires, impliquant 28 personnes, 8 ont été présentées au Parquet, 5 mises en détention préventive, 3 citées à comparaitre et 17 dossiers judiciaires y afférents ont été transmis au parquet. Par ailleurs, et dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, 272 opérations coups de poing ont été menées durant la période considérée, ciblant 200 points (quartiers sensibles, lieux publics, cafés maures, marchés, gares routières et chantiers de construction).

Lors de ces opérations, pas moins de 2934 personnes ont été contrôlées, 39 d’entre-elles ont été présentées au Parquet pour divers délits, à savoir 2 pour port d’arme prohibée, 12 pour détention de stupéfiants et psychotropes, 16 faisant objet de recherche, 2 pour séjour illégal et 7 pour d’autres délits. À noter que ces opérations se sont soldées par la mise en détention préventive de 9 personnes.

Dans le cadre de la sécurité publique, le service a recensé 38 accidents de la circulation au cours desquels 32 personnes ont été blessées et 1 décédée. En outre, 29 mises en fourrière ont été prononcées et 1 396 contraventions dressées. 372 permis de conduire ont été retirés, 5 opérations de contrôle et d’intervention ont été effectuées. Côté sensibilisation, 4 876 usagers de la route ont été sensibilisés.

La police générale et réglementation, de son côté, dans le cadre du suivi et gestion des commerces réglementés, a procédé à 4 propositions de fermeture de débits de boissons (différentes catégories), 3 exécutions d’arrêtés de fermeture (débits de boissons alcoolisées différentes catégories), 56 contrôles et suivis (débits de boissons), 25 exécutions d’arrêtés de fermetures (tous commerces confondus), 8 Sorties sur le terrain avec la commission de contrôle et 50 contrôles et suivis (divers, commerce…).

Synthèse de Kamela Haddoum.

0