Par DDK | 17 Juillet 2017 | 665 lecture(s)

Brèves de Tadmaït

La liste des bénéficiaires des 40 logements LSP contestée

Plusieurs habitants de la commune de Tadmaït, à 18 km à l’ouest de Tizi-Ouzou ont contesté la liste des bénéficiaires des 40 logements LSP, dont les travaux ont été lancés récemment à quelques encablures du chef-lieu communal. Dans une correspondance signée par 44 personnes, adressée au Wali de Tizi-Ouzou, on pouvait lire : «Nous venons par la présente solliciter votre haute bienveillance, afin de bien vouloir diligenter une commission d’enquête relative à la liste préétablie de bénéficiaires de logements LSP. Nous vous informons que cette liste a été établie unilatéralement par le P/APC sans le consentement des membres de l’exécutif et ceux de la commission sociale qui détient les dossiers des demandeurs de logements. Cette liste est restée enfouie par le maire, refusant son affichage par crainte des représailles de la population. À signaler que les bénéficiaires ne sont en réalité que des membres de sa famille, ses amis…etc.», lit-on dans la requête dont nous détenons une copie.

Les associations rejettent les projets du maire

Les associations de villages et les comités de quartiers de Tadmaït ont remis en cause la répartition des 29 milliards entrant dans le cadre de l’indemnisation de l’ANSRIF. En effet, les membres des dix associations présents à la réunion qui s’est tenue la semaine dernière au siège de l’association d’Aït Chenacha ont, selon un procès verbal dont nous détenons une copie, proposé de passer en priorité entres autres les projets suivants : La réalisation d’un marché de gros de fruits et légumes dans la région, l’établissement d’une piscine , la construction d’une salle des fêtes au niveau du hangar communal sis au lieudit Ajedayen, la création d’un marché hebdomadaire, la prise en charge du problème des pénuries d’eau potable par la rénovation des réseaux AEP, la réalisation d’une maison de jeunes et l’ouverture des pistes liant le village Aït Ouarzedine à celui d’Igharviyen. Aussi, les présents à cette rencontre ont souhaité mettre en place un nouveau (PDAU), Plan Directeur d’Aménagement et d’Urbanisme de la ville. La prise en charge des problèmes des villageois de Si Ali Bounab, tels que l’ouverture de la polyclinique, la réalisation d’une Gare-routière, d’un stade de proximité et la dotation de la région de la connexion Internet, notamment par une rallonge à la subvention de l’APW.

Rachid A.

0