Par DDK | 17 Juillet 2017 | 880 lecture(s)

Fréha

Les habitants d’Imzizou s’opposent à l’exploitation d’un terrain

Les habitants du village Imzizou, dans la commune de Fréha, à une trentaine de km à l’Est de la ville de Tizi-Ouzou, ont lancé un mouvement de protestation contre l’attribution d’un lot de terrain à un exploitant, dans ce village situé à côté de la vallée de Sebaou. Le lot en question est attribué, en 2014, à un investisseur par l’ex-wali, en l’occurrence Abdelkader Bouazgui, dans le cadre de l’investissement agricole. Mais il semblerait, selon les représentants de ce village, qu’au lieu de lancer un projet agricole sur le site, l’investisseur compte y installer d’une sablière, une démarche que les villageois n’ont pas approuvée. En signe de protestation, ces derniers ont carrément bloqué l’accès au terrain en question, ce qu’a poussé l’intéressé à introduire une action en justice contre le président du comité d’Imzizou, en l’occurrence Idir Djioua, fermement opposé à l’exploitation dudit terrain : «La vallée de Sebaou est vidée et utilisée à diverses fins. Ce terrain est le seul endroit inexploité dans tout le village. Notre bourgade est contre une telle utilisation, car il s’agit de préserver nos ressources hydriques, puisqu’il y a plusieurs forages dans notre localité». Ces opposants ne se sont pas arrêtés là, puisqu’ils ont procédé, lundi dernier, à la fermeture de la mairie de Fréha, pour afficher «leur mécontentement» face à cette situation, et solliciter, par là aussi, l’intervention du premier responsable de la mairie. Aussi, les villageois ont désigné une délégation qui s’est rendue à la wilaya, où le principe de l’envoi d’une commission d’enquête, devant se déplacer sur les lieux et dresser un constat sur la situation, a été retenu. La réponse de celle-ci est attendue au courant de la semaine.

Djaffar Ouigra.

0