Par DDK | 12 Aout 2017 | 680 lecture(s)

TIZI-GHENIFF Nettoyage des accotements de la RN68

Grande opération sur plus de 15 km

Il n'échappe à personne de remarquer que les abords des routes sont devenus des dépotoirs à ciel ouvert: canettes de bière, bouteilles en plastique, sachets, gravats et tous détritus confondus règnent en maîtres des lieux. Ainsi, devant cet état de fait, des volontaires se sont réunis dernièrement, pour initier une vaste opération de nettoyage le long de la RN68, allant d'El Mers, à la frontière avec Draâ El-Mizan, jusqu'à Tamdikt, à la limite de la wilaya de Tizi-Ouzou avec Boumerdès. «C'est autour d'un café que l'idée est née. Voyant que nos autorités ne font rien pour mettre un terme à cette pollution, nous avons alors décidé de tenir une réunion afin de mettre en place le dispositif nécessaire et mener ainsi une grande opération de nettoyage sur cet axe important qui traverse notre commune. D'ailleurs, l'appel lancé sur Facebook a eu l'adhésion de centaines de personnes. Nous espérons il y ait une grande mobilisation le jour J parce que l'environnement nous concerne tous", répond un membre du groupe initiateur de cette opération. A la question de savoir si les premiers pas ont été faits, il infirme que les autorités locales, contactées, ont donné leur accord de mettre leurs moyens à la disposition des volontaires. "Ce sera pour le vingt août prochain", précise au passage le même volontaire. Par ailleurs, tous les commerçants ont été approchés pour contribuer à la réussite de l'opération. "Vraiment, nous avons eu l'adhésion massive de nos commerçants qui ont salué l'initiative. Ils contribueront chacun à la réussite de cette opération, en mettant à la disposition des volontaires des sacs poubelles, gants et autres outils à utiliser, eau minérale, sandwiches ...", enchaîne le même interlocuteur. Tout d'abord, dit-il, ce sont les accotements qui seront nettoyés, puis ce sera le centre-ville. "L'opération peut prendre plusieurs jours parce que l'itinéraire est long : plus d'une quinzaine de kilomètres", note la même personne. A. O.
0