Par DDK | 12 Aout 2017 | 1033 lecture(s)

Irdjen

La colère des villageois

Le problème d’eau potable persiste dans les différentes communes de la wilaya de Tizi-Ouzou. Cette fois-ci, c’est au tour du comité de village Tala Mahrez, dans la commune d’Irdjen, de monter au créneau. À travers une correspondance envoyée au directeur de l’ADE de Tizi-Ouzou, les villageois s’explique : «Nous tenons à vous rappeler que notre village possède un petit château d’eau qui répondait aux besoins des villageois, mais depuis que vos services ont raccordé le village Tizi-Rached, sis dans une commune limitrophe, à ce château, l’eau manque dans les robinets. Au début, vos services parlaient d’un raccordement temporaire, mais ce temporaire dure dans le temps», soulèvent les villageois, précisant que le directeur de l’hydraulique de la wilaya, qui a eu à ce moment-là une entrevue avec le comité de village, a instruit ses services de Larbaâ Nath Irathen pour prendre en charge le problème, «chose qui n’a pas été faite», regrettent-ils. Par ailleurs, le comité de village dénonce l’attitude d’un villageois qui, selon eux, «déverse ses eaux usées sur les conduites d’eau potable». Les villageois redoutent un risque majeur de contamination et un danger de prolifération de maladies à transmission hydrique.

K. H.

0