Par DDK | 13 Septembre 2017 | 654 lecture(s)

M'Kira

Le collège Frères Boufateh sans cantine

L'année scolaire ne s'annonce pas sous de bons auspices au CEM Frères Boufateh relevant du chef-lieu de la commune Tighilt Bougueni. En début d'année, il avait été décidé de ne plus prendre en charge les élèves à la cantine de l'école primaire Frères Zekrini. «Au départ, il nous a été proposé de transporter les bénéficiaires de repas au sein de la cantine au CEM Base 5 situé sur la route de Taka. Mais, nous avons fait des démarches et une dérogation nous a été faite, à savoir les faire accepter dans la dite cantine durant ce premier trimestre», confiera une source proche de cet établissement. Ainsi, dès le début du deuxième trimestre, il faudrait trouver une solution à ce problème. Il est à rappeler que ce collège, le premier au niveau de cette commune, était à l'origine une école primaire. C'est pourquoi, il n'a pas été doté de cantine, d'autant plus que celle de l'école primaire accueillait aussi bien les élèves du primaire que les collégiens. Au total, ils sont plus de 200 élèves en demi-pension. L'inauguration du CEM Base 5 a réduit de moitié l'effectif du CEM Frères Boufateh. «Il se pourrait que l'aménagement de deux salles serait la solution la plus idoine pour répondre en urgence à cette situation. Si on attendait qu'une cantine digne de ce nom soit inaugurée au collège, il faudrait patienter encore longtemps parce que les procédures en la matière prennent beaucoup de temps», ajoutera la même source. Les responsables de l'établissement ainsi que les parents souhaiteraient que ces élèves aient leur propre cantine afin de diminuer la surcharge sur celle de l'école primaire. En définitive, les collégiens ont pris leur repas dans la dite cantine en attendant des solutions à ce problème épineux, d'autant plus que ce service est primordial dans tout établissement scolaire. Il est à signaler que cette commune dispose de trois autres CEM possédant des cantines et d'un lycée ayant son propre réfectoire. Au niveau du primaire, ce n'est pas un problème. Toutes les écoles en sont dotées.

Amar Ouramdane

0