Par DDK | 7 Décembre 2017 | 812 lecture(s)

Aïn El Hammam - Coupure du gaz naturel

La SDC et la mairie rassurent

Une rumeur faisant état d’une coupure imminente de la distribution du gaz naturel dans la région d’Aïn El Hammam a créé la panique au sein de la population locale. L’information colportée de bouche à oreille au départ, s’est propagée pour atteindre les chaumières les plus reculées. Selon des informations, la rupture pourrait durer trois longs jours. Pour parer au plus pressé, il ne reste qu’une solution : ressusciter la bonne vieille bonbonne de gaz butane qu’on a enterrée trop vite. Ce fut alors la ruée sur les quelques bouteilles encore disponibles chez les épiciers du coin dont les stocks sont loin de satisfaire la demande. Le peu de bouteilles disponibles au niveau des stations services sont vite épuisées. Il semblerait, d’après des sources fiables, que «la coupure du gaz naturel interviendra dès aujourd’hui jeudi», bien qu’aucune source officielle n’ait prévenu la population d’une quelconque pénurie. Confiants, certains habitants qui se sont débarrassés de leurs bonbonnes de gaz, juste après le raccordement au gaz naturel, commencent à s’en mordre les doigts, se demandant comment ils vont affronter le froid particulièrement rigoureux ces jours-ci. Même ceux qui disposent encore de leurs vieilles bouteilles ne sont pas mieux lotis. Ils cherchent en vain la solution pour les remplir. Plus prévenants, d’autres ont gardé leur réserve de buches «pour au cas où» et se préparent à réactiver la cheminée à bois. Les camions de Naphtal continuent d’approvisionner régulièrement les points de vente. Mais «il serait étonnant qu’ils arrivent à satisfaire la demande actuelle», dira un pompiste. Au niveau de la station d’essence de Oued El Djemaa, le camion a eu juste le temps de repartir que sa cargaison s’est épuisée. «On se croirait revenu des dizaines d’années en arrière. Si cela se confirmait, on n’aura plus confiance en rien. Que ceux qui sont responsables de cette pénurie prennent leurs dispositions afin que personne ne souffre du froid ou de la faim», avancera un fonctionnaire qui n’arrive pas à croire qu’une telle situation puisse arriver un jour. Contactées par nos soins, la SDC (Sonelgaz) et la mairie d’Aïn El-Hammam ont tenu à rassurer la population qu’aucune mesure ni projet susceptible de causer la coupure du gaz naturel ne sont prévus dans la localité.
A.O.T.

0