Par DDK | 13 Février 2018 | 1605 lecture(s)

Aghribs

Chutes de neige exceptionnelles

Si les chutes de neige dans les villages du Sud de la Kabylie sont fréquentes pendant la période hivernale, dans la Kabylie maritime, en revanche, ce phénomène est plutôt rare. Et en ce mois de février, la majorité des villages de la commune des Aghribs ont connu des chutes de neige et une baisse sensible de la température. Du chef-lieu de la commune, Agwni u Cherki, où un froid glacial sévit, conséquences de sa situation géographique élevée et exposée, jusqu’à Tamassit et Agraradj, en passant par Aghribs, Aït Ouchen, Adrar et Taboudoucht, des couches de neige plus au moins importantes, proportionnellement à l'altitude de chaque village, ont couvert le paysage d'un blanc étincelant. Tamgout l'altière, pour paraphraser feu Slimane Azem, haute de ses 1 252 mètres d'altitude, a vêtu, pour la circonstance, son burnous blanc, donnant un paysage pittoresque. Si les années précédentes, les citoyens appréhendaient les chutes de neige avec ses conséquences comme la coupure des routes, le manque des moyens de chauffage, cette année leurs craintes se sont dissipées, du moins pour la plupart. En effet, le taux de raccordement au gaz naturel dépasse, à présent, les 80% dans cette région, où les engins pour dégager les routes sont également disponibles. Présentement, la circulation sur la RN71est fluide et les gens vaquent à leurs préoccupations de façon quasi normale. Pour ce qui est des chemins communaux et des pistes, les habitants, fidèles à la tradition ancestrale de solidarité et d’entraide, avec pelles et autres matériels, veillent à ce qu’aucune maison ne soit coupée du monde et parer à toute éventualité. Notons la disponibilité des produits de première nécessité et des denrées alimentaires. Les agriculteurs, pour leur part, voient d’un bon œil ces neiges, signe d’une bonne saison agricole.

M. I.

0