Par DDK | 12 Mars 2018 | 1311 lecture(s)

Tadmaït

Une campagne d’abattage de chiens errants pour bientôt

Les autorités communales de Tadmaït, à 18 km à l’ouest de Tizi-Ouzou, vont lancer une campagne d’abattage avec arme à feu de chiens errants. Il est vrai que le nombre de ces vagabonds n’a cessé d’augmenter aux quatre coins de la ville de mille martyrs, ce qui représente un véritable danger de santé publique, particulièrement la nuit où de véritables hordes sauvages et affamées s’attaquent aux piétons notamment dans les quartiers mal éclairés. D’ailleurs, les morsures de chiens sont fréquentes avec tout ce que cela pourrait provoquer comme maladies et surtout les risques de rage auxquels sont exposés les citoyens. Selon les témoignages des résidents de la région, ce fléau est remarquable au niveau des différents boulevards et les cours d’immeubles où ils sont attirés par les poubelles et les bacs à ordures. Au mois de janvier dernier, l’on a entrepris une opération d’empoisonnement qui n’a pas abouti. Ainsi, les services municipaux ont décidé de recourir à une campagne d’abattage réglementé par armes à feu. Dans une correspondance adressée au chef de daïra de Draâ Ben Khedda, il est dit : «Nous vous demandons de nous approvisionner en munition pour effectuer une opération d’abattage de chiens errants. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la lutte préventive contre les zoonoses (prophylaxie de zoonoses). Pour éluder un danger certain, il convient de diligenter une opération visant à mettre hors d’état de nuire cette espèce qui s’ameute en grand nombre sur le territoire communal». Selon une source proche de l’APC, «le phénomène de chiens errants à Tadmaït est devenu un véritable danger public et permanent qui menace sérieusement la sécurité et la santé de la population mais aussi l’hygiène publique d’une manière générale. Les services de l’APC conscients et sensibles devant les préoccupations et appréhensions des citoyens de notre commune, procéderont sous peu à une autre opération d’abattage par balle. Nos services ont introduit auprès des services compétents de la daïra de Draâ Ben Khedda, une demande d’autorisation pour lancer une campagne d’abattage de ces chiens sauvages au moyen d’arme à feu. Nous avons tout essayé auparavant pour éliminer ces bêtes dangereuses par les appâts empoisonnés. Cependant, cette espèce refait surface et s’ameute en grand nombre sur le territoire de la commune. La seule solution plausible réside donc dans l’organisation d’une campagne d’abattage nocturne qui va débuter prochainement». Et d’ajouter : «Cette campagne s’étalera dans les jours à venir et prendra tout le temps qu’il faudra pour nettoyer la ville mais aussi tous les villages de la commune de toutes ces bêtes sauvages et dangereuses qui menacent la quiétude des citoyens au quotidien. Aussi, nous avons pris attache avec un club de chasseurs de Tizi-Ouzou pour prendre en charge l’opération en question. De plus, une mise en garde sera lancée à l’égard des propriétaires d’animaux pour les préserver de toute déconvenue. La mise en œuvre de l’opération sera programmée 8 jours à partir de la date de l’apparition de l’avis en question».
Rachid A.

1.00