Par DDK | 13 Juin 2018 | 961 lecture(s)

Boghni

Baisse d'activité au marché des fruits et légumes

Le marché des fruits et légumes de la commune de Boghni, considéré comme l'un des espaces commerciaux les mieux aménagés de la wilaya de Tizi-Ouzou, a connu une baisse d’activité en ce mois de Ramadhan. La baisse de l'offre en fruits et légumes et la cherté des produits proposés seraient les principales causes. Comparativement à l'année dernière, où les légumes se négociaient à moins de 50 DA le kilogramme, ce mois de juin est peut être le plus cher depuis maintenant plus de 5 ans. Un marchand spécialisé dans la tomate et le piment vert, deux produits très demandés mais inaccessibles à moins de 100DA le kilo, explique que «la hausse des prix est due aux perturbations climatiques non propices aux cultures maraîchères». D’autres marchands de légumes nous diront : «La spéculation et le trop grand nombre d'intermédiaires sont des facteurs aggravant pour l'érosion du pouvoir d'achat des ménages». Côté fruits, le citoyen se rabat sur la pastèque vendue à des prix abordables. Pour les autres fruits saisonniers, seuls les plus nantis peuvent se permettre de la banane ou de la nectarine. La baisse des prix tant attendue n'a finalement pas eu lieu. A signaler par ailleurs, que l'enceinte du marché et ses alentours sont infestés de monticules de déchets qui s’accumulent de jour en jour, ce qui réduit encore plus l’attractivité du site.
Merzouk Haddadi

0