Par DDK | 18 Juillet 2018 | 1037 lecture(s)

Aïn El Hammam

Un camp de jeunes pour Taourirt Amrane

Toutes les agglomérations de la commune d’Aïn El Hammam ont bénéficié, équitablement, de projets inscrits dans le cadre du PCD (Plan communal de développement), comme l’érection de murs de confortement, des réseaux d’assainissement, entre autres.

Le secteur de la jeunesse a, quant à lui, profité d’extension de foyers de jeunes ou de nouvelles constructions. Ainsi, le village de Taourirt Amrane, situé à trois kilomètres au sud du chef-lieu communal de l’ex-Michelet, a bénéficié d’un projet de construction d’un camp de jeunes dans le cadre des PCD de cette année. L’ouverture des plis se déroulera dans quelques jours, confie-t-on, au niveau du service concerné de l’APC. Ainsi, une entreprise sera désignée aujourd’hui, jour de l’ouverture des plis, pour entamer les travaux dès que les formalités administratives auront été achevées. Le choix de terrain a déjà été effectué pour l’implantation de ce projet. Le camp de jeunes sera donc érigé au niveau de la plate-forme de stationnement de véhicules du village. Quelques transformations seront cependant apportées à la construction déjà existante sur place afin de permettre l’érection du nouvel édifice. La nouvelle structure qui sera réalisée sur deux niveaux permettra aux jeunes de la localité de s’adonner à des activités nécessitant de l’espace, tel que le sport et autres, que le foyer de jeunes actuel, jugé exigu, ne leur permet pas d’effectuer. Habitués aux retards dans la réalisation de certains projets, d’aucuns espèrent que l’entreprise qui sera retenue respectera les délais de livraison. Par ailleurs, l’on s’attend à ce que cette nouvelle structure, à l’instar des foyers de jeunes implantés à travers les villages de la commune, soit dotée de matériels et surtout qu’on affecte un personnel apte à la diriger. La plupart des foyers de jeunes sont gérés par les comités de village. Les activités abritées dans les maisons de jeunes qui arrivent à ouvrir leur porte se limitent à une salle de télé, des jeux de société et, parfois, des cours de soutien scolaire.

A. O. T.

0