Par DDK | 25 Juillet 2018 | 1111 lecture(s)

Aghribs

Le marché hebdomadaire réorganisé

Le marché hebdomadaire qui se tient tous les lundis au chef-lieu communale des Aghribs connaissait, auparavant, peu d'engouement des commerçants et même des clients. En cause, l’installation anarchique des étals sur les accotements de la RN71 qui traverse Agouni Oucharki, à proximité du chef-lieu communale. Ce qui provoquait des embouteillages sur cet axe qui mène vers la ville balnéaire de Tigzirt. Les habitants de la région souhaitaient donc la réorganisation de cet espace commercial pour désengorger la ville en mille vents, d’où le nom Agouni Oucharki, qu’on pourrait traduire par le vent de l’ouest. L’ancienne Assemblée communale avait ainsi décidé de son transfert du village des Aghribs vers Agouni Oucharki. Pour améliorer les conditions de circulation des automobilistes qui empruntent cet axe routier, surtout en cette saison estivale, et garantir un environnement plus sécurisé aux marchands et aux chalands, l’APC a dégagé un budget pour réaménager ledit marché. Aussi, afin d’informer ces administrés, l’Assemblée a diffusé, la semaine dernière, un communiqué invitant les marchands de fruits et légumes à installer leurs étals au niveau de la placette située en face du siège de la mairie. Les travaux qui seront lancés par l’entreprise réalisatrice, qui mettra à exécution le nouveau plan d’aménagement, libéreront la RN71 de l’anarchie qui régnait sur ces accotements. Les élus avaient tenu à être présents, lundi dernier, jour de marché, afin d’orienter les chalands et les commerçants, tout en leur expliquant l'objectif de cette organisation. «Ce souk a, depuis toujours, fait partie de notre région. On pourrait dire que c’est un lieu ancestral. Il est plus qu’un lieu de commerce, c’est aussi un lieu de rencontre fraternel et d’échange. Ici, on accorde beaucoup d’importance au respect et à la bonne conduite, car il s’agit d’un marché qui est fréquenté par des milliers de personnes venues des communes limitrophe», dira Said, un habitué dudit marché habitant la région.

A. Iber

0