Par DDK | 30 Juillet 2018 | 1517 lecture(s)

Mechtras

Tous pour sauver Mohamed !

Les appels à la solidarité se multiplient de plus en plus pour venir en aide à des personnes atteintes de certaines maladies dites lourdes qui ne peuvent être soignées qu’à l’étranger. Un appel dans ce sens a été lancé par pas moins de huit associations de Mechtras et d’Assif Youcef pour collecter une somme faramineuse d’un milliard et huit cents millions de centimes pour sauver Mohamed Méziani. «Père de quatre enfants, atteint d’une insuffisance rénale au stade terminal, Mohamed Méziani suit des séances d’hémodialyse depuis 2009 à ce jour. Il nécessite une greffe rénale à l’étranger dont le coût s’élève à un milliard et huit cents millions de centimes. Toute aide de la part des citoyens est la bienvenue», lit-on dans l'appel placardé sur les murs des localités de la daïra de Boghni et de toute la wilaya. Depuis près d’un mois, des jeunes volontaires et la famille du malade se sont mobilisés pour lui venir en aide. «Actuellement, il suit trois séances d’hémodialyse à Tizi-Ouzou dans une clinique privée. Il ne peut plus y faire face, son état de santé se dégrade de jour en jour. La greffe rénale est la seule solution pour le sauver», se désole son frère qui tient une permanence dans un local au centre-ville de Mechtras. Et de poursuivre : «Jusqu’à présent, nous avons collecté une somme de cent millions de centimes». Pour mener bien cette action humanitaire, des jeunes hommes, munis de boîtes en carton, se sont déployés dans les communes de Boghni, Mechtras et Ouadhias pour le moment. «Nous n’avons pas encore une autorisation qui nous permettra de faire la quête dans toute la wilaya. Dernièrement, nos jeunes ont été arrêtés à Tigzirt parce qu’ils n’avaient pas l’autorisation. Il a fallu que mon frère se déplace sur les lieux pour qu’ils soient relâchés. Nous souhaitons que le P/APW nous vienne en aide pour élargir la quête. Si on obtient ce document, l’élan de solidarité avec Mohamed n’en sera que plus grand», soulignera notre interlocuteur. Ce dernier et les membres du comité trouvent aussi qu’il est temps d’approcher les entrepreneurs et les investisseurs : «Nous remettrons incessamment cet appel aux investisseurs et autres. Nous espérons qu’ils vont aider Mohamed», conclura son frère, conscient que la collecte de la somme demandée pour la greffe n’est pas une mince affaire. Pour venir en aide à ce père de famille de 53 ans, le comité met à la disposition des bienfaiteurs et des âmes charitables le N° téléphone : 0553 67 83 50 et le numéro de CCP : 0014189143 clé 63.

Amar Ouramdane

0