Par DDK | 9 Aout 2018 | 742 lecture(s)

Tadmaït

prolifération des décharges sauvages

Les habitants du chef-lieu communal de Tadmait, se plaignent du problème des ordures ménagères dans tous les recoins de la ville. Ces mêmes habitants font face à une inquiétante situation en raison de la prolifération des décharges sauvages, notamment à proximité des quartiers situés au chef-lieu. En effet, ce phénomène est devenu préoccupant du fait que les ordures ménagères sont présentes partout sur les chaussées et trottoirs de la ville de Tadmait où des tonnes de détritus se sont accumulées ces derniers jours, comme à l’entrée de la cité chouhada, l’EPLF, 150 logements, la cité des oranges… Les résidents du chef-lieu assistent, impuissants, à la dégradation de leur cadre de vie. «Nous n’en pouvons plus, notre santé est menacée tout comme celle de nos enfants», s'indigne un habitant de la région. «La préservation de l'environnement dans notre localité semble passer en second plan, aussi bien chez les élus locaux que chez ceux des services concernés de l'environnement. Sinon comment expliquer que ces derniers ne réagissent pas et laissent la situation se dégrader en plein milieu urbain. Ne sont-ils pas conscients du danger que cela représente pour la santé publique?», regrette l’un des membres d’une association de protection de l’environnement. A cet effet, la population locale interpelle les autorités locales à agir en urgence en vue de trouver une solution à cet inquiétante situation qui dure. Par ailleurs, le centre d’enfouissement technique de Tadmaït qui a été lancé en 2012, n’est toujours pas opérationnel, et les travaux sont à l’arrêt depuis bien longtemps. Cette décharge contrôlée est censée recevoir les déchets ménagers de la région. Les habitants de la localité exhortent les services concernés afin de procéder au relancement des travaux afin de faire face au phénomène des décharges sauvages qui se multiplient à travers le territoire de la commun de Tadmait.

Rachid Aissiou

0