Par DDK | 11 Aout 2018 | 1632 lecture(s)

Ath Maâmar - Tournoi de foot

Cherif Mellal et Iboud honorés

L'été, dans plusieurs villages et communes de la wilaya, est synonyme, entre autres, de tournois de football. En effet, ces rendez-vous footballistiques permettent aux jeunes de se défouler et de s'exprimer sur le terrain. Le comité de village d'Ath Maâmar, dans le douar de Boumahni relevant de la commune d’Ain Zaouia, a organisé un tournoi, dont la finale a été disputée avant-hier entre deux équipes sorties du lot des 12 participantes, à savoir Tizi Ameur et Ifarhatène. A noter que cette chaude empoignade a été rehaussée par la présence du président de la JS Kabylie, Chérif Mellal et le porte-parole du club, Miloud Iboud aux côtés de l'arbitre international Brahimi. Par ailleurs, de nombreuses autres personnes ont été invitées par les organisateurs, à l'exemple du maire Ali Amrani et des présidents des comités de villages. En tout cas, cette joute a attiré une grande foule bien que l'aire de jeux du village est trop exiguë d'une part, et que, d'autre part, l'état du terrain de jeu est lamentable. Ce sont d'abord les vétérans de Tizi-Ameur et ceux d'Ifarhatène qui ont animé la rencontre d'ouverture. Les vingt-deux acteurs ont ébloui les spectateurs par le beau jeu et par l’engagement physique, en dépit de leur âge avancé. La rencontre s'est d’ailleurs soldée par trois buts dans chaque cage. En première mi-temps, ce sont les gars de Tizi-Ameur qui ont étrillé leurs camarades d'Ifarhatène par le score de trois buts à zéro. En seconde mi-temps, les camarades de Hocine Kasdi se sont réveillés et ont pu niveler la marque en inscrivant aussi trois buts. Ce fut un match plaisant. Puis, ce sont les deux finalistes qui ont animé cette finale tant attendue, d'autant plus que les deux équipes renfermaient en leur sein de joueurs de qualité. D'ailleurs, durant les quarante-cinq premières minutes de la rencontre, les jeunes de Tizi-Ameur ont réussi à inscrire deux buts. Cependant, leurs adversaires de jeu ne semblaient pas baisser l'échine puisqu'ils réussirent à sauver l'honneur en marquant un but. Durant pratiquement une grande partie de la seconde phase, le jeu s'est concentré en milieu de terrain. Les jeunes d'Ifarhatène ont tenté d'égaliser, en vain parce que les joueurs de Tizi-Ameur ont su gérer le score qui était en leur faveur. Même si Tizi-Ameur a remporté ce trophée, Ifarhatène n'a pas démérité. «C'est une belle rencontre qui s'est déroulée dans une grande ambiance. La chance a souri à Tizi-Ameur. Toutes nos félicitations. L'essentiel est que le match s'est déroulé dans un esprit sportif absolu en dépit de quelques erreurs d'appréciation de l'arbitre», nous déclarera M. Hocine Kasdi, un ex joueur de l'ES Draâ El-Mizan et cadre sportif. Il félicitera au passage les représentants du comité de village d'Ath Maâmar qui ont réussi un tournoi exceptionnel sur tous les plans. Les membres du comité de village, à leur tête M. Said Bachiri, en sa qualité de président du comité de village, ont tenu à féliciter les deux finalistes et à remercier tous ceux qui ont participé à l'organisation et à la réussite de ce tournoi, promettant d'organiser à l'avenir d'autres rendez-vous tout en souhaitant que leurs invités veuillent revenir à chaque fois dans leur village pour l’honorer de leur présence. Au terme de la rencontre, des cadeaux une coupe a été décernée aux vainqueurs et des cadeaux aux vaincus dans une ambiance festive sous les regards de Chérif Mellal et de Miloud Iboud qui ont aussi félicité les organisateurs et les joueurs, et qui ont eux-mêmes été honorés pour avoir répondu à l'invitation. Ces tournois auxquels assistent des dirigeants du club phare du Djurdjura sont aussi des occasions pour une prospection d'autant plus que les villages kabyles regorgent de jeunes talents méritant d’être suivis et encadrés.

Amar Ouramdane

0