Par DDK | 23 Aout 2018 | 818 lecture(s)

TIMIZART - PCD 2018

Priorité à l’assainissement et au renforcement du réseau d’AEP

Le budget accordé à la municipalité de Timizart (Ouaguenoun) dans le cadre des plans communaux de développement 2018 a été essentiellement consacré aux volets assainissement, AEP et aménagement urbain. Cependant, pour M. Ihedjadène Amar, adjoint au maire, la cagnotte budgétaire attribuée dans ce cadre s’avère «insuffisante, eu égard à l’étendue de la commune de Timizart en termes de superficie et son poids démographique». Ceci sachant que Timizart est déjà est déjà mal lotie en matière de ressources et de projets promoteurs d’emplois et susceptibles de secourir financièrement la localité. Néanmoins, des projets d’intérêt public ont été inscrits par l’exécutif communal au programme des réalisations de l’année courante. Étant donné que le problème de l’assainissement constitue l’une des préoccupations majeures des villageois, dans la mesure où plusieurs hameaux et quartiers n’en sont pas pourvus, une part importante du budget communal de 2018 a été encore consacrée au raccordement à tout-à-l’égout. En effet, au moins sept villages ont été retenus pour le raccordement à différents réseaux d’assainissement collectif, d’une longueur globale de 4 810 mètres linaires. Selon les statistiques fournies par la mairie de Timizart, le budget consacré à l’ensemble des opérations retenues est de l’ordre de 21 732 770 00 DA. En outre, les réseaux d’alimentation des ménages en eau potable étant défectueux, quatre villages connaissent des travaux de renforcement des conduites d’AEP. Les travaux de réalisation sont en cours et ont atteint, selon les informations obtenues à l’APC, 40 %. Par ailleurs, les bretelles desservant les quartiers de la commune sont en péteux état, constituant ainsi un véritable calvaire qui s’éternise pour les usagers de la route, notamment les transporteurs de voyageurs qui interviennent sur les diverses lignes locales. Pour améliorer un tant soit peu l’état du réseau routier, les élus locaux ont retenu et inscrit le revêtement en béton bitumeux du chemin communal allant d’Alma N’Dokhan à Azrou, sur une distance de 1 100 mètres, ainsi que l’aménagement et le dallage de la piste agricole, de quelque 135 mètres, reliant le lieu-dit Ath Chabane à Timizart N’Sidi Mansour. La piste menant de Tighilt Ferhat, à destination d’Ikhoucha, connaîtra également des travaux d’aménagement et la réalisation d’un dalot. L’enveloppe budgétaire allouée aux trois projets sus cités est estimée à 8 149 000 00 DA. Par ailleurs, des travaux de réfection de l’école primaire du village Tazelmat, dont le coût est de 715 000 00 dinars, sont confiés à une entreprise de bâtiment. Enfin, la réalisation d’une aire de jeux à Abizar, le plus grand village perché à l’extrême Nord de la commune, est le dernier projet d’intérêt public inscrit à l’agenda des réalisations de l’APC de Timizart. Le montant attribué à ce projet est de l’ordre de 6 618 000 00 dinars.

Djemaa T.

0