Par DDK | 26 Aout 2018 | 815 lecture(s)

DRAÂ EL-MIZAN - Antenne de conservation foncière

Le service décrié !

Les choses ne semblent pas aller au mieux entre les services de l’antenne de la conservation foncière de Draâ El-Mizan et les administrés de la localité.

Si la direction de la conservation foncière de Tizi-Ouzou a répondu favorablement par écrit aux revendications des citoyens de Tizi-Gheniff et de Draâ El-Mizan, à savoir l'affectation d'un conservateur foncier, la réalisation d'un centre foncier intercommunal et le renforcement du service, les administrés ont décidé, lundi dernier, à la veille de l'Aïd El-Adha, de saisir encore une fois le directeur de la conservation foncière, après lui avoir adressé un écrit et une pétition. À rappeler que l’écrit en question était destiné non seulement au directeur de wilaya mais aussi au wali et au ministre des Finances. «Bien que deux intérimaires aient été affectés à ce bureau, nous sommes toujours confrontés au problème de réception les lundis et mercredis. D'ailleurs, nous avons failli fermer le bureau parce qu'aucun ne voulait nous recevoir. Nous avons préparé un autre écrit pour dénoncer cette situation qui nous pénalise toujours. Nous avons attendu près de deux heures, et aucun des deux intérimaires n'était venu nous recevoir», dira l'un des signataires du document. Comme rapporté précédemment dans l'une de nos éditions, les demandeurs, notamment de livrets fonciers, se disent dans l'expectative «surtout depuis la mutation du conservateur à Boghni». «Cela fait maintenant huit mois que ce service fonctionne sans conservateur. Nos dossiers sont toujours bloqués», regrette un autre intervenant. Dans la réponse donnée aux citoyens et affichée à l'entrée du siège de cette conservation, il est écrit: «Il est porté à votre connaissance que pour améliorer les prestations sollicitées par nos chers concitoyens et en perspective de la nomination du futur conservateur foncier de Draâ El-Mizan en remplacement à celui permuté à la conservation foncière de Boghni, des mesures immédiates ont été prises par la direction». Il s’agit de l’«affectation immédiate de M. Mouloud Laidoudi futur conservateur foncier de Draâ El-Mizan exerçant actuellement à la conservation foncière de Draâ Ben Khedda. Désignation de M. Arezki Mazari ex conservateur foncier de Draâ El-Mizan jusqu'à la nomination du nouveau conservateur sus nommé. Affectation de deux agents pré-emploi». Dans le même document, il est souligné qu’un courrier urgent a été adressé à la tutelle «pour accélérer la procédure de nomination du futur conservateur foncier» et qu’un nouveau centre foncier intercommunal est inscrit et sera réalisé au niveau de la ville, où un choix de terrain est effectué. Si les contestataires reconnaissent que les mesures sont à saluer, ils regrettent, néanmoins, le fait de rentrer bredouilles chez eux lors des jours de réception. «Le premier cité dit répond qu'il n'avait pas encore les prérogatives de signer les documents et le deuxième ne veut nous recevoir sous aucun prétexte. En tout cas, nous sommes prêts à radicaliser nos actions», peste un autre signataire de la pétition.

Amar Ouramdane

0