Par DDK | 26 Aout 2018 | 1276 lecture(s)

Akbil

Aït Sellane rend hommage à ses jeunes disparus

Au village d’Aït Sellane dans la commune d’Akbil, relevant de la daïra d’Aïn El Hammam, l’association culturelle locale Asilel multiplie les activités. En effet, après plusieurs activités et sorties pédagogiques, ainsi que l’organisation de la table géante du 27ème jour du mois de Ramadhan passé, et à laquelle a pris part la direction de la JSK, l’association a organisé, en collaboration avec le comité du village, un tournoi de football en hommage aux jeunes du village, disparus à la fleur de l’âge. Le tournoi avait débuté le 23 juillet dernier, et s’est terminé le jour de l’Aïd, à savoir le 21 du mois en cours. Durant tout un mois, ce tournoi s’est déroulé dans un esprit sportif et de fraternité. Y ont participé, sept équipes du village composées de juniors, séniors et vétérans. Durant chaque match joué, il y avait du monde. Toutefois, c’est le jour de la finale, le jour de l’Aïd, à partir de 17h, que le stade grouillait particulièrement de supporters. Durant tous les matchs, une grande banderole rappelait, par une simple phrase, aux citoyens d’Ath Sellane, leurs disparus: «On ne vous oubliera jamais». Un grand cadre de photos de tous ces jeunes décédés, pour qui ce tournoi a été organisé, y était aussi. A cette finale avaient assisté les parents des disparus, le maire d’Akbil Bessadi Hakim et son vice président Aït Mohand Jugurta, ainsi que beaucoup de citoyens du village. L’ouverture a eu lieu par des prises de parole du président de l’association et du président du comité du village qui ont appelé «au faire-play et au respect de la mémoire des défunts». La finale s’est déroulée dans de bonnes conditions et l’équipe Arrac n uzekka (les enfants de demain) ont perdu par un score de 3 buts à 1. Vint ensuite la remise des médailles faite par les sages du village. Quant à la coupe aux vainqueurs, l’honneur de la remettre est revenu au maire d’Akbil. Il saisira cette occasion pour dire «un mot» à la mémoire des défunts tout en encourageant ce genre d'initiatives». Quant au vice président, M. Aït Mohand, il dira avec une grande émotion : «Cette journée n’est pas une journée de deuil mais de commémoration et de recueillement à la mémoire de nos enfants et frères, une journée de fraternité et de communion». A la fin, la parole a été aussi donnée aux présidents de l’association Asilel et du comité du village qui déclareront : «La reconnaissance des citoyens du village d’Ath Sellane au P/APC, pour sa présence et toutes les aides qu’il nous apporte à chaque fois qu’on le sollicite, est la moindre des choses, c’est même un devoir. Ne serait-ce que pour ce tournoi, notre APC nous a fourni, médailles, dossards, filets, ballons et coupe, rien que pour cela, nous lui témoignons notre soutien indéfectible.»

M. A. B

0