Par DDK | 2 Septembre 2018 | 1063 lecture(s)

SIDI NAAMANE - Litama et le calvaire de l’eau

Une heure d’alimentation tous les deux jours !

Les habitants de Litama, village situé à 3 km du chef-lieu communal de Sidi Naamane, souffrent du problème de manque d’eau depuis des années, a-t-on appris sur place. En effet, selon des témoignages recueillis auprès des villageois, l’eau ne coule dans leurs robinets qu’une petite heure par jour, et ce, depuis plusieurs années. Les habitants de ce village disent avoir déjà sollicité les autorités locales et plusieurs maires qui se sont succédés à la tête de l’assemblée communale de Sidi Naamane, mais sans résultat. Par conséquent, ils interpellent à présent les pouvoirs publics, avec insistance, afin d’agir en urgence et trouver une solution à leur désagréable situation qui n’a, disent-ils, que trop duré. «La pénurie d'eau potable frappe de plein fouet notre village, et ce, depuis belle lurette. L’eau n’arrive qu’une fois tous les deux jours et à raison d’une heure uniquement. Cette pénurie nous pousse à recourir à l'eau des citernes qui n'est pas toujours potable, et ce, à plus de 1 000 DA le remplissage. Cette situation désolante perdure depuis des années. Pourtant, la conduite principale alimentant le chef-lieu de Sidi Naamane, passe à 50 mètres de notre bourgade. Il suffit d’un raccordement près de la mosquée du village pour en finir avec notre calvaire», tempête, un des habitants. Et d’ajouter: «A cet effet, nous lançons un appel aux autorités locales et aux services concernés pour prendre en charge notre légitime doléance dans les meilleurs délais. Que ce problème persiste n’est qu’un mépris condamnable et révoltant, car sa solution ne nécessite ni un grand budget ni de gros moyens».

Rachid Aissiou

0