Par DDK | 8 Novembre 2018 | 728 lecture(s)

Draâ El-Mizan

C’est la reprise au CEM Base 7

Le conflit opposant le personnel du collège Base 7 et la directrice a finalement trouvé son épilogue. En effet, il y a lieu de rappeler que la section syndicale de l'UGTA avait mis à exécution son préavis de grève de trois jours avant-hier, lundi. Suite à une promesse du secrétaire général de l'éducation de Tizi-Ouzou de voir un nouveau directeur remplacer la directrice, les enseignants ont mis fin à leur action. «Effectivement, un nouveau directeur a rejoint notre établissement mardi (hier ndlr) avant la sonnerie de huit heures. Puisque la promesse a été tenue, nous avons alors arrêté notre action. Nous sommes satisfaits. Nous remercions les membres de la commission pour leur impartialité et le directeur de l'éducation qui a été à notre écoute dans l'intérêt de l'établissement et des élèves», répondra le porte-parole de la section syndicale. Aussi, juste après ce soulagement, les professeurs ont décidé de rattraper les journées de grève qu'ils avaient observées depuis le début de la rentrée scolaire. «Nous nous sommes entendus de travailler deux samedis et deux après-midi de mardi», nous confiera la même source. Par ailleurs, ils ont promis de trouver une solution aux devoirs non encore faits. C'est dire qu'en principe, la sérénité va revenir dans ce collège. «Nous ferons en sorte à relever le défi et obtenir de bons résultats», souhaiteront les protestataires à la fin de leur réunion. À noter que ce conflit avait commencé l'année dernière lorsque les syndicalistes de cette section syndicale avaient adressé un rapport détaillé à la direction de l'éducation sur la situation qui prévalait au sein de leur collège, où les relations de travail entre eux et leur directrice n'étaient pas au beau fixe et où régnait une vive tension.
Amar Ouramdane

0