Tizi-Ouzou : Ils sont derrières plusieurs affaires de cambriolages et de faux barrages

Une bande de malfaiteurs sous les verrous

T. Ch. 26-05-2013 3888

Une bande de malfaiteurs sous les verrous

Les membres d’un groupe de malfaiteurs, mis en cause dans de nombreuses affaires de cambriolages de domiciles et spécialisés dans d'autres actes criminels, notamment des faux barrages dressés sur les routes, ont été identifiés et, en partie, arrêtés par la police judiciaire de Tizi-Ouzou. C'est ce que rapporte un communiqué de la sûreté de wilaya.  Ils sont cinq individus à être mis hors d'état de nuire, tandis que deux autres demeurent, toujours, en fuite. Selon le communiqué de la cellule de communication de la sûreté de wilaya, rendu public jeudi dernier, le groupe de malfaiteurs sévissait dans le versant sud de la wilaya. Il est derrière de nombreux délits perpétrés au niveau des localités de Maâtkas, Beni Zmenzer ainsi que Betrouna. C'est suite à des investigations d'envergure, entreprises par les forces de police de la brigade mobile de la police judiciaire activant dans le cadre de la lutte contre la criminalité, que cinq des mis en cause ont été arrêtés à Maâtkas et à Beni Zmenzer, au cours de la semaine écoulée. Il s'agit, d'après la même source, de C. A. (27 ans), N. L. (26 ans), A. M. (26 ans), B. C. (28 ans) et F. A. (45 ans). Les deux personnes restantes de ce gang de sept individus, qui sème, depuis un certain temps, la terreur dans cette région, sont en fuite et demeurent recherchées par les éléments de la police. « De nombreuses affaires de délits sont mises sur le compte de ces derniers, notamment les cambriolages de domiciles par effraction, des faux barrages effectués dont le but de délester les automobilistes de leurs biens », signale le communiqué de la sûreté.  Ce dernier cite, en effet, l'exemple du faux barrage dressé, vendredi 17 mai, entre 21h et 23 h au niveau de la localité de Betrouna, à près de huit kilomètres au sud de la ville de Tizi-Ouzou. Les cinq mis en causes, que les services de police ont réussi à capturer, ont été présentés au parquet de Tizi-Ouzou, mercredi dernier. Ils ont, ensuite, été placés en détention provisoire. Ils sont poursuivis pour de nombreux chefs d'inculpation, notamment, d'association de malfaiteurs en vue de commettre des crimes, tentatives d'homicide volontaire, tentatives de vol avec arme ostentatoire, vols qualifiés en réunion et non dénonciation de crimes, signale le document.

T. Ch.

AUSSI DANS NOS ÉDITIONS...

Plus de Contribution