Ahnif

Les jeunes prennent soin de leurs quartiers

DDK 09-09-2018 1148

Les jeunes prennent soin de leurs quartiers

Conscients de l’impératif de préserver l’environnement pour un cadre de vie sain, des jeunes bénévoles d’Ahnif se sont retroussé les manches et ont mené plusieurs opérations de volontariat consistant en le nettoyage et l’embellissement de leurs quartiers.

En effet, les volontaires ont non seulement ramassé les déchets qui jonchaient les ruelles et divers endroits, mais également réalisé des fresques sur les murs de la place publique et des établissements scolaires. Parmi les jeunes ayant participé à cette action, certains font partie de la coordination des associations locales qui ont mis sur pied cette campagne de salubrité. Pour M. Khaled Aïnouche, président de l’association «Les amis de l’environnement d’Ahnif», cette action a été concrétisée grâce aux efforts conjugués du mouvement associatif : «L’initiative provient de l’union entre toutes les associations de la commune pour le bien-être des habitants. Nous souhaitons que les autorités locales contribuent à ce genre d’action en mettant à notre disposition du matériel et des équipements de même pour l’EPIC Nadhif, dont la présence est vivement souhaitée», déclare notre interlocuteur. A souligner que l'APC s’est manifestée en attribuant un camion aux volontaires, aidés par deux ouvriers de l’APC. Il est vrai que le visage du chef-lieu communal a changé à la faveur de cette campagne, de même que celui des localités d’Ighil N’Ath Amer, Tameziavt ou encore Ahnif. Les travaux réalisés ont agréablement surpris les citoyens, notamment l’aménagement en béton de la place publique et le cimetière des Chouhada d’Ighil Ath Amer et la décoration avec des fresques murales de la placette d’Ahnif-centre et l’école primaire Boubi Ali, dont les murs étaient dans un état lamentable. Des arbres ornementaux ont été également plantés sur les trottoirs, où des bacs à ordures et autres conteneurs poubelles ont été installés pour recueillir les déchets. Si ce volontariat a significativement amélioré le visage des endroits ciblés et le cadre de vie de citoyens, il fut, d’autre part, une aubaine pour les jeunes artistes de la région, dessinateurs et peintre, de démontrer l’étendue de leur talent, en peignant des portraits de Massinissa et Tahar Djaout et divers paysages se rapportant à la Kabylie. «Nous espérons que cette initiative sera généralisée à travers toutes les localités pour que les autorités prétendent à organiser un concours du village le plus propre, à l’exemple de celui de Tizi-Ouzou. Ce serait bénéfique à plus d’un titre pour notre wilaya, sachant que des efforts dans ce sens sont continuellement consentis par la société civile, plus que jamais décidée à protéger son milieu», déclare un habitant d’Ahnif.

Khaled Hocine

AUSSI DANS NOS ÉDITIONS...

Plus de Bouira