JS KABYLIE - Franck Dumas, lors d’un point de presse animé hier

«Je suis venu pour faire progresser l’équipe»

DDK 10-09-2018 2823

«Je suis venu pour faire progresser l’équipe»

Lors d’un point de presse animé hier à l’issue de la séance d’entraînement, l’entraîneur en chef de la JSK, Franck Dumas, a parlé de plusieurs points concernant son équipe.

Invité à livrer ses impressions sur le moral des joueurs, le coach dira : «Je pense que le moral est au beau fixe. Après le match face à Aïn M’lila, on a accordé deux jours de repos aux joueurs, avant de reprendre le travail mardi dernier. Aussi, pour meubler la petite trêve, il y a ceux qui optent pour des matchs amicaux et d’autres pour travailler durement. En ce qui nous concerne, nous avons choisi la deuxième option. On a travaillé plus dur à l’entraînement. On a pris le temps de corriger les imperfections et d’expliquer des choses aux joueurs.»

«Le Paradou est une équipe bien huilée»

À propos de l’adversaire de demain, Franck Dumas n’a pas tari d’éloges sur le jeu du PAC : «Le Paradou est une bonne équipe bien huilée de surcroit. Elle pratique du beau football. Les joueurs se complètent tant sur le plan des déplacements sur le terrain que dans l’animation de jeu, sur le plan offensif et défensif. C’est un adversaire que l’on respecte, mais j’ai des solutions pour le mettre en difficulté. On a des arguments à faire valoir. On a bien bossé durant toute la semaine et j’espère qu’on sera récompensés mardi».

«Les attaquants seront plus performants à l’avenir»

Sur son équipe qui crée beaucoup d’occasions de scorer mais ne les concrétise pas, le coach a souligné : «C’est vrai que l’équipe crée beaucoup d’occasions qu’elle n’arrive pas à concrétiser, mais je prends ça du côté positif. L’équipe joue bien et progresse de match en match, et on essayera d’être à chaque fois plus performants. On fait de notre mieux pour corriger certaines choses. Les joueurs sont toujours à l’écoute et le reste va venir. Il faut être patient avec cette jeune équipe. Il faut essayer de monter au fur et à mesure en puissance. C’est en travaillant dur, en corrigeant nos erreurs, en faisant des répétitions que l’on va espérer à plus d’efficacité devant. C’est ce que nous faisons et je suis sûr qu’au fil du temps, les attaquants seront plus performants».

«La qualification de Slama est un avantage»

Interroger sur la qualification de Slama, le technicien s’est dit heureux aussi bien pour le joueur que pour la JSK : «Pour la qualification de Salma c’est un avantage pour le club et c’est une bonne chose pour le joueur. C’est toujours bien d’avoir un joueur en plus. Il a passé des moments difficiles mais maintenant qu’il est qualifié, il est soulagé. C’est un joueur qui a de la qualité et qui peut apporter un plus. Pour ce qui est de la compétition, on verra le moment voulu. J’ai un groupe qui bosse bien et je n’ai aucun problème de choix. Les meilleurs seront retenus», dira Dumas avant d’évoquer le cas Fiston : «Pour Fiston, on ne peut pas prendre une décision hâtive de le faire ou de ne pas le faire jouer. Il a joué 90’ avec son équipe nationale, donc on attendra son arrivée pour voir l’état de sa forme».

«Il est hasardeux de parler du titre»

Pour ce qui est des objectifs de la JSK, Franck Dumas a affirmé : «Ce n’est pas avec une nouvelle équipe et un nouvel entraîneur qu’on va exiger d’effacer les sept dernières années. Moi je suis venu pour faire progresser l’équipe, de la rendre de plus en plus performante et de donner la chance aux jeunes. Pour moi, c’est hasardeux de parler du titre. Je ne dis pas que je joue les matchs pour les perdre bien au contraire, on joue pour la gagne. Chaque match a son importance et considéré pour nous comme le match de l’année. On travaille de façon à être de plus en plus performants et faire surtout plaisir à nos supporters. Pour les ambitions, pour le titre, ce sera la saison prochaine».
Z. L.

AUSSI DANS NOS ÉDITIONS...

Plus de Sport