Par DDK | 6 Janvier 2013 | 1206 lecture(s)

Boumerdès L’établissement entrera en service d’ici la fin du mois

L’hôpital de Thénia bientôt inauguré

L’entrée en service du nouvel hôpital de Thénia (Boumerdès) interviendra “au plus tard fin janvier 2013”, a indiqué le directeur de wilaya de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière. Le retard enregistré dans la mise en service de cet établissement sanitaire, dont la réalisation a été achevée depuis près de quatre ans, “s’explique par la lourdeur des procédures liées à l’acquisition des équipements”, a affirmé Mekki Tayeb. D’un coût de réalisation estimé à près de 1,3 milliard de DA, ce nouvel hôpital de 120 lits a été bâti sur une partie du site de l’ancien hôpital détruit suite au séisme du 21 mai 2003, a ajouté ce responsable. Son équipement avec un plateau technique de dernière génération a nécessité une enveloppe de plus de 800 millions de DA dégagée au titre du programme sectoriel, a-t-il souligné, précisant que cet établissement sera doté de nombreuses spécialités médico-chirurgicales, d’un laboratoire central et d’un service de radiologie entre autres. Quant à l’autre partie de l’ancien hôpital de Thenia (120 lits), moins touchée par le séisme de 2003, elle a fait l’objet d’une opération de rénovation en profondeur permettant de continuer à fournir des prestations médicales, en médecine interne et en chirurgie notamment, est-il signalé. Pour M. Mekki, la mise en service de ce nouvel hôpital est de nature à “atténuer la pression exercée actuellement sur les établissements hospitaliers de la région, outre son rôle attendu dans la réduction des difficultés de transport endurées par les malades de la région en quête de soins spécialisés dans d’autres wilayas environnantes”. Outre l’hôpital de Thenia, la wilaya de Boumerdes compte deux autres hôpitaux à Bordj Menail et Dellys, en plus d’un service des urgences médicales à Boumerdès, assurant une offre globale de 900 lits, soit un lit pour 851 habitants. La wilaya dispose d’une quarantaine de polycliniques, plus d’une centaine de salles de soin, un Centre de dépistage du Sida et trois unités de contrôle et de traitement des maladies respiratoires.

0