Par DDK | 16 Février 2017 | 768 lecture(s)

Lakhdaria

Des villageois de Zberboura assiègent la mairie

Des dizaines de citoyens du village Zberboura se sont rassemblés, dans la matinée d’hier, devant la mairie de Lakhdaria, dont relève leur commune, pour réclamer la poursuite du projet de réalisation d’un réseau d’assainissement des eaux usées au niveau de leur village. Selon les protestataires, le projet en question, inscrit en 2014 et lancé par les services de la mairie, est à l’arrêt depuis 5 mois alors que le taux de réalisation n’a pas atteint les 40%. Les villageois assurent que la majorité de leurs foyers sont dépourvus de réseau d’assainissement et le seul recours, pour eux, est la réalisation de fausses sceptiques. «Nous sommes venus aujourd’hui (hier ndlr) pour créer notre ras-le-bol de cette situation. La majorité des fausses sceptiques se sont remplies durant les récentes intempéries et déversent les eaux usées sur les routes et devant nos portes. Le projet de réalisation d’un réseau d’assainissement auquel nous avons eu espoir, n’a finalement pas abouti, puisque l’entreprise réalisatrice a tout simplement plié bagage et les travaux se sont arrêtés pour des raisons inconnus», dira l’un des villageois, en déclarant que le maire et le chef de la daïra de Lakhdaria ont été informés par les villageois dès l’arrêt des travaux, mais sans résultat : «Ne nous savons plus à quel saint nous vouer. Ni le maire ni le chef de la daïra ne nous ont expliqués les raisons de cet arrêt ? Les villageois se demandent si ce projet a été touché par le gèle ? Alors aujourd’hui, nous interpelons ces mêmes responsables pour qu’ils réagissent et se mettent au travail, au lieu de se contenter de fausses promesses», continue notre interlocuteur. Par ailleurs, les villageois ont aussi soulevé d’autres revendications pour l’amélioration de leur cadre de vie. C’est ainsi qu’ils réclament la réhabilitation du réseau routier de leur village qu’ils jugent détérioré ainsi que la réhabilitation de l’éclairage public. À noter qu’une réunion a regroupé les représentants des protestataires avec le maire de Lakhdaria. Le même responsable s’est engagé à «enquêter sur les raisons de l’arrêt de ce projet», une réponse qui ne semble pas convaincre les villageois, puisque ces derniers se sont mis d’accord pour l’organisation d’un autre rassemblement devant le siège de la wilaya la semaine prochaine, et ce, afin d’exposer le problème au wali.

Oussama Khitouche

0