Par DDK | 20 Mars 2017 | 799 lecture(s)

Barbacha

La mairie et la daïra fermées par les habitants d’Ouandadja

Suite à la non-prise en charge de leur revendication, les habitants de la localité d’Ouandadja ont procédé, hier, à la fermeture des sièges de l’APC et de daïra, apprend-on d’une source locale. Les villageois mécontents réclament le traitement d’un glissement de terrain survenu dernièrement sur le chemin communal reliant leur bourg au reste du monde. Un glissement gigantesque qui risque d’isoler la localité d’Ouandadja si des mesures urgentes ne sont pas prises par les pouvoirs publics dans les meilleurs délais. Une étude pour la prise en charge de ce glissement, selon les services de la DTP de Bejaia, a été réalisée et les dispositions nécessaires ont été d’ores et déjà prises par les autorités communales de Barbacha. Néanmoins, faute de financements, ajoute-t-on, les travaux de remise en l’état de la route et le traitement de ce glissement qualifié de «délicat» ne peuvent être pris en charge dans l’immédiat. D’ailleurs, le wali de Bejaia a sollicité les services de la direction des travaux publics de la wilaya de prendre en charge ce glissement.

F. A. B.

0