Par DDK | 20 Avril 2017 | 1131 lecture(s)

RPK

Appel à une célébration dans la dignité

Le Mouvement pour la Kabylie a rendu public, hier, un communiqué à l’occasion de la célébration du Printemps berbère.

«L'anniversaire du 20 avril 1980, date historique fondamentale dans le combat pour l’amazighité et les libertés démocratiques, constitue aujourd'hui pour les peuples amazighs un moment de rassemblement autour de ces valeurs communes.

En ce jour de commémoration, notre pensée va vers ces générations de militants de la cause amazighe qui ne sont plus avec nous, notamment les jeunes du Printemps noir de 2001 assassinés», est-il écrit.

«Sur le plan constitutionnel, la dimension amazighe identitaire a été ajoutée mais comme dernier complément à la construction identitaire alors que l’affirmation de l’Algérie en tant que pays arabe (terre arabe dans la version arabe) demeure encore inscrite dans le préambule de la constitution, ce qui participe du déni historique (…)

L’Algérie, en représentant l'ensemble de ses citoyens, se doit de réorienter ses adhésions géopolitiques régionales et internationales vers l'ensemble nord africain et méditerranéen (…) Tout comme la question de l'identité nationale, la question linguistique demeure posée malgré l'inscription de tamazight comme langue officielle dans la constitution», lit-on encore sur le document.

Le RPK réaffirme, en outre, que «la langue amazighe doit être la première langue des communautés amazighophones et consacrée langue d’enseignement à l'école, ce qui exige un changement institutionnel profond de l'État avec la reconnaissance de statut d'autonomie pour les régions.

Il revient de droit aux locuteurs de l’amazighité de décider souverainement de la politique linguistique à adopter pour le développement et la sauvegarde de leur langue, loin de toutes manœuvres de blocage ou d'interférence idéologique à travers une graphie ou un contenu œuvrant à la déculturation», est-il encore mentionné dans la déclaration diffusée.

Par ailleurs, le RPK invite «les citoyens à célébrer le 20 avril dans la dignité, la diversité et dans les formes qui ont permis son émergence.»

Synthèse de R. R.

0