Par DDK | 17 Juillet 2017 | 519 lecture(s)

BAC Session spéciale Les chiffres de la tutelle

75,66% des candidats absents au 1er jour

Les épreuves de la session spéciale du BAC, réservée aux candidats exclus pour cause de retard, se sont poursuivies hier pour la troisième journée. La troisième journée de la session extraordinaire du BAC a été également marquée par un taux d’absence élevé. Selon de nombreux candidats et des surveillants rencontrés devant les centres d’examen El Idrissi, et Ibn Nass sis à la place du 1er mai, à Alger, «cette session spéciale a été marquée par un taux d’absence élevé». Alors que les syndicats avancent un taux d’absentéisme qui dépasse les 80%, le représentant du ministère de l’éducation nationale affirme que 75,66% de candidats étaient absents au premier jour de la session spéciale au BAC. Le Directeur de l'enseignement secondaire général et technologique au ministère de l'Education nationale, Abed Attoui, a fait savoir que le premier jour de la session spéciale du Bac 2017 a été marqué par l’absence de 78 672 candidats, soit 75,66 % du total des inscrits à cette session spéciale. Dans une déclaration à l’APS, le plus grand taux d'absence lors de la session spéciale du Baccalauréat a été enregistré chez les candidats libres. «Ce taux était prévisible», a-t-il encore indiqué. «Les candidats absents doivent avoir leurs propres raisons», explique le représentant de la tutelle, précisant que chaque candidat qui s'était inscrit sur le site de l'Office national des examens et concours (ONEC) et payé les frais d'inscriptions était en droit de se présenter à cet examen. Les candidats absents à cette session spéciale seront exclus, quel que soit le motif de leur absence, a-t-il ajouté. Pour ce qui est des copies des candidats ayant passé les épreuves du baccalauréat du 11 au 15 juin dernier, M. Attoui fait savoir que «les corrections étaient terminées et les notes des candidats sont au niveau des centres de correction». S'agissant par ailleurs, de la correction des copies des candidats de la session spéciale du baccalauréat, il a indiqué qu'elle serait entamée une fois les épreuves terminées.

L. O. CH

0